Les municipales invalidées à Aix et Corbeil

Temps de lecture : 2 min

Un mauvais coup pour Serge Dassault.

Epidémie d'invalidation d'élections en ce lendemain d'européennes. A Corbeil-Essonnes, l'élection de Serge Dassault à la mairie est annulée. Maryse Joissain, maire UMP d'Aix-en-Provence, perd elle aussi son siège.

Selon Le Parisien, Serge Dassault est déclaré inéligible pour un an suite à un recours en annulation du communiste Bruno Piriou qui l'accusait d'avoir distribué de l'argent aux électeurs. Interrogé par lepoint.fr, le sénateur-maire estime que les magistrats du Conseil d'Etat sont «tous des socialistes».

A Aix-en-Provence, c'est une histoire de tract qui pourrit la vie politique locale. Comme le rapporte La Provence, le Conseil d'Etat a annulé l'élection estimant qu'un tract anonyme «contenait des imputations injurieuses et diffamatoires mettant en cause la vie privée ou la probité des membres» de la liste «Génération Aix» conduite par Stéphane Salord.

[Lire l'article du Parisien]

[Lire l'article de La Provence]

Slate.fr

Newsletters

Newsletters