Monde

Bongo mort? Les médias gabonais hésitent

Temps de lecture : 2 min

Le pouvoir dément toujours.

C'est la plus grande confusion autour de la mort d'Omar Bongo. «Le Point», citant l'Elysée, assure que le chef d'Etat gabonais est décédé. Mais le Premier ministre Jean Eyeghe Ndong assure qu'il n'en est rien: «J'ai été très surpris, comme beaucoup de compatriotes, en apprenant par la télévision française que le président gabonais était décédé».

Du coup, les médias gabonais ont la version qui les arrangent le plus. C'est ce que relève Arrêt sur images qui a fait un tour des différentes sites d'actualités au Gabon. Si GabonoEco se demande si le président Bongo est «décédé», le site «Bongo doit partir» n'a aucun doute «Omar Bongo est mort».

Quant au site officiel de la République du Gabon, il parle juste d'un «séjour privé» d'Omar Bongo en Espagne. Le président gabonais est, ou était, soigné à Barcelone.

[A lire sur Arrêt sur images]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Un jour, j'ai lu une citation qui m'a beaucoup marqué, raconte Frédéric Noy. Elle disait que les Occidentaux ne s'intéressaient à l'Afrique qu'à travers les gens qui meurent et non ceux qui vivent. Ça m'a donné envie de découvrir...

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

La série de Netflix est un portrait romancé du pays pendant la Régence.

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

Pour eux, il y a des similitudes entre ce qu’il se passerait en Chine et ce qui est arrivé dans l’Allemagne nazie dans les années 1930-1940.

Newsletters