Monde

Bongo mort? Les médias gabonais hésitent

Temps de lecture : 2 min

Le pouvoir dément toujours.

C'est la plus grande confusion autour de la mort d'Omar Bongo. «Le Point», citant l'Elysée, assure que le chef d'Etat gabonais est décédé. Mais le Premier ministre Jean Eyeghe Ndong assure qu'il n'en est rien: «J'ai été très surpris, comme beaucoup de compatriotes, en apprenant par la télévision française que le président gabonais était décédé».

Du coup, les médias gabonais ont la version qui les arrangent le plus. C'est ce que relève Arrêt sur images qui a fait un tour des différentes sites d'actualités au Gabon. Si GabonoEco se demande si le président Bongo est «décédé», le site «Bongo doit partir» n'a aucun doute «Omar Bongo est mort».

Quant au site officiel de la République du Gabon, il parle juste d'un «séjour privé» d'Omar Bongo en Espagne. Le président gabonais est, ou était, soigné à Barcelone.

[A lire sur Arrêt sur images]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Un pénis gravé vieux de 1.700 ans découvert, juste à côté d'une drôle d'inscription

Un pénis gravé vieux de 1.700 ans découvert, juste à côté d'une drôle d'inscription

Une sorte d'insulte à la romaine.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 18 au 24 juin 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 18 au 24 juin 2022

Tremblement de terre en Afghanistan, manifestations en Équateur contre la hausse des prix et Championnats du monde de natation 2022... La semaine du 18 au 24 juin en images.

Port d'armes en extérieur aux États-Unis: l'ombre du juge Scalia et le cynisme du juge Alito

Port d'armes en extérieur aux États-Unis: l'ombre du juge Scalia et le cynisme du juge Alito

Les récentes tueries n'y auront rien changé: la Cour suprême vient de considérablement verrouiller la possibilité de restreindre le port d'armes en extérieur.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio