Culture

Trailer est-il? Miami Connection, des ninjas à la sauce pop synthé 80's

Temps de lecture : 2 min

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

«Miami Connection» / DaftHouse Film
«Miami Connection» / DaftHouse Film

Le Texas n'est pas l'Etat de dégénérés consanguins adeptes de coiffures à la tronçonneuse qu'on pourrait croire, du moins pas seulement.

L'îlot de coolitude qu'est la ville d'Austin regorge de pépites culturelles, à l'image de la chaîne de cinéma Drafthouse, fondée en 1997, qui s'est depuis étendue à d'autres villes américaines avant de se lancer dans la distribution de films originaux –c'est elle qui a distribué Bullhead, Wrong et Four Lions outre-Atlantique, par exemple.

En gros, imaginez une version décalée de MK2 qui laisserait les spectateurs boire des binouzes devant un film (et qui serait plus branchée par la blaxploitation que Abbas Kiarostami).

Dans les cartons de Drafthouse Films se trouve notre pépite du jour, un nanar culte des 80's baptisé Miami Connection que la boîte s'apprête à ressortir en salles et en vidéo dans de bonnes conditions après avoir déniché une copie 35mm pour 50 dollars sur eBay!

Des motards ninjas contrôlent le trafic de drogue et sèment la panique dans la capitale de la Floride. Un groupe de pop rock dont les membres sont adeptes d'arts martiaux, les Dragon Sound, décident de rendre la justice à leur façon, principalement à coup de tatanes dans la face et d'arrachage de gorges entre deux concerts au club du coin. Les chanceux ayant vu la chose en salle ne tarissent pas d'éloges sur le déluge d'action non-sensique proposé par le film, unique oeuvre du réalisateur-scénariste-comédien-prof d'arts martiaux Y.K. Kim.


Miami Connection (1987) - 1. Engl. Trailer [HD] par splatterwelt

La bande-annonce bien barrée promouvant la prochaine ressortie de Miami Connection a été montée par le Canadien Jason Eisener, réalisateur du Hobo with a shotgun à qui l'on rendait un petit hommage ici même hier.

Quant à sa nouvelle affiche retro cool, on la doit au trublion québécois François Simard, membre du collectif RKSS Collective responsable de joyaux comme Le Bagman. Un bien bel exemple d'archéologie du cinéma d'exploitation, dont l'un des rares équivalents franchouillards serait à trouver du côté du site Nanarland, qui s'était impliqué l'an dernier dans la ressortie du nanar culte normand Devil Story.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

«Ce qui m'a frappée, c'est la grandeur des lieux destinés à loger des préfets seuls»

«Ce qui m'a frappée, c'est la grandeur des lieux destinés à loger des préfets seuls»

«Le territoire de la Drac Basse-Normandie est à l'origine de la commande, raconte la photographe Céline Clanet. Le but de la mission était de réaliser une série photographique sur les logements de fonction des trois préfets de Basse...

Newsletters