Life

Et vous votre téléphone, vous le rangez comment?

Will Oremus, mis à jour le 19.10.2012 à 17 h 21

La tête en haut ou la tête en bas?

iPhone 5 camera and flash/Simon Yeo via Flickr CC Licence by

iPhone 5 camera and flash/Simon Yeo via Flickr CC Licence by

Mercredi dernier, j’étais assis à mon bureau à me demander pour quelle raison Apple avait choisi de placer la sortie casque de mon nouvel iPhone 5 en bas du téléphone au lieu de la mettre en haut –à sa place, quoi– et c’est alors que, sur le forum d’Apple, je suis tombé sur une réponse qui a littéralement bouleversé ma vision du monde. L’explication commençait pourtant de manière innocente:

«Une question d’espace interne. Il n’y a pas assez d’espace au sommet du téléphone pour introduire le jack.»

D’accord –une décision purement technique, comme je le pensais.

Mais il semblait tout de même étrange qu’Apple face le choix de sacrifier le design pour de la performance. Un câble connecté au bas du téléphone est un câble qui pendouille et qui peut constituer une gêne quand vous tentez d’écouter de la musique ou un podcast tout en trimballant votre téléphone dans votre poche. Mais l’explication qui m’a coupé le souffle était la suivante:

«De toutes façons, les gens glissent généralement leurs téléphones la tête en bas dans leur poche et c’est donc plus pratique.»

Des téléphones la tête en bas, comme des chauves-souris endormies

Les gens rangent leurs téléphones la tête en bas? Mon esprit tentait de prendre toute la mesure de cette notion. Depuis plus de dix ans que j’utilise un téléphone portable, il ne m’est jamais venu à l’idée de ranger mon téléphone de manière aussi perverse. Etait-il possible que de très nombreux individus normaux et équilibrés se soient, des années durant, baladés dans mon entourage avec leurs téléphones rangés dans leur poche la tête en bas, comme des chauves-souris endormies?

Incapable de faire face seul à toutes les implications d’une telle révélation, je me suis levé de mon bureau et me suis rendu dans le bureau le plus proche du mien. «Dites, les copains, les copines, vous ne rangez pas vos téléphones dans votre poche avec la tête en bas, si?», ai-je demandé.

L’un après l’autre, tous mes collègues m’ont affirmé que c’est bien ce qu’ils faisaient. Et pas seulement: ils ont même ajouté que leur méthode étrange était «naturelle», leur permettant d’empoigner leur téléphone et de s’en servir sans avoir à le manipuler ou à le changer de main. Pire encore: ils trouvaient que c’était MOI qui était bizarre.

J’étais totalement abasourdi. Le monde dans lequel je vivais était-il le bon? Alors que j’atteignais le tréfonds du désespoir kirkegaardien, une de mes collègues vint me consoler en me disant qu’elle aussi rangeait son téléphone la tête en haut et qu’elle était aussi estomaquée que moi par la prédominance de ceux qui le rangent la tête en bas.

Rasséréné, j’entrepris de me rendre à nouveau sur les forums et j’y trouvais de nombreuses personnes qui étaient également déconcertées par le positionnement de la prise d’écouteur en bas de l’iPhone. Il devint alors clair que le monde des utilisateurs de téléphones portables était divisé en deux catégories et qu’aucune des deux n’avait conscience de l’existence de l’autre.

Ceux qui rangent leur iPhone la tête en bas ... et les autres

Jusqu’alors, les iPhones d’Apple étaient donc conçus pour des personnes mettant leurs téléphones la tête en haut. Mais les iPods avaient déjà fait la bascule il y a plusieurs années et avec l’iPhone 5, la firme de Cupertino s’est donc clairement rangée de l’autre côté, contraignant les gens de mon espèce à questionner une habitude depuis longtemps tenue pour acquise. (D’autres fabricants de téléphones ont effectivement placé leur prise d’écouteur en bas du téléphone, mais il ne s’agissait pas d’Apple, ce qui explique qu’aucun débat existentiel n’en soit né.)

Il est possible de défendre chacune des deux approches. Ils sont ridicules, pour l’essentiel –après tout, qui ça intéresse?– mais rendus passionnant par leur caractère nécessairement irrationnel. Ceux qui rangent leur téléphone la tête en bas sont manifestement bluffés par les contorsions qui nous sont nécessaires, tant au niveau des coudes que du poignet, pour glisser nos téléphones dans nos poches, nous qui les rangeons la tête en haut. (C’est pas si difficile, en fait: vous avez déjà coupé et battu un jeu de carte?)

Nous autres, qui glissons nos téléphones dans nos poches la tête en haut, nous nous demandons comment les autres font pour ne pas allumer en permanence leur téléphone avec l’interrupteur qui n’a de cesse d’être actionné par les chocs au fond de la poche (apparemment, ce n’est pas le cas).

En l’absence d’une raison logique poussant à préférer l’une des deux méthodes, j’en conclus qu’un trait de caractère fondamental doit séparer ces deux catégories d’utilisateurs de portable. Mais je n’ai aucune idée du quel.

Névrosés/Gens cools? Introvertis/Extravertis? Chaos muppets/Order muppets? Il nous faudrait plus de données. Dites-nous tout dans les commentaires et peut-être que nous pourrons enfin résoudre ce nouveau mystère des temps modernes.

Will Oremus

Traduit par Antoine Bourguilleau

Will Oremus
Will Oremus (151 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte