L'UMP et les Verts grands vainqueurs

Slate.fr, mis à jour le 08.06.2009 à 6 h 49

Le PS et le Modem plongent.

A partir de 18h, Slate vous fait vivre en direct la soirée électorale des élections européennes en postant les meilleurs liens et infos qui tombent sur nos téléscripteurs.

23h22: Le film de Yann Arthus-Bertrand a-t-il pesé sur le vote?

C'est la polémique qu'on sent poindre en ce soir de défaite au Modem: la diffusion du film «Home» de Yann Arthus-Bertrand vendredi soir sur France 2 a-t-elle avantagé Europe Ecologie? L'agence de presse AP fait le point sur les déclarations des uns et des autres.

23h16: «Les propos de Bayrou semblent avoir pesé»

20minutes.fr a interrogé à chaud le politologue Vincent Tiberj. Selon le chercheur à Sciences-Po, les propos de Bayrou sur Cohn-Bendit «semblent malheureusement avoir pesé dans le scrutin. Les 3-4 juin, le MoDem était encore à 12,5%. Europe Ecologie a récupéré au dernier moment des électeurs du PS et du MoDem, dont l'électorat est assez similaire. Daniel Cohn-Bendit s'est retrouvé au centre de l'attention tout à coup, ce qui peut expliquer ce bond dans les résultats»

22h50: La tête d'enterrement de Martine Aubry

Le Parti socialiste a mis en ligne le discours de sa première secrétaire après les résultats. Tout le long de la vidéo, on se demande si Martine Aubry va finir par pleurer.


22h34: Seulement 4 Français sur 10 se sont déplacés

La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, annonce un taux de participation de 40,48%, soit une abstention record de 59,52%. Pour mémoire, en 2004, l'abstention avait atteint 57,2%, ce qui constituait le précédent record.

22h18: La carte de France des résultats

Le site de France 3 publie une carte actualisée en temps réel des résultats dans les différents départements français. Pour l'instant, il y a du bleu UMP partout, sauf en Vendée où Philippe De Villiers est en tête et en Ariège où le socialiste Kader Arif l'emporte.

22h: Et si le PS finissait troisième?

Incroyable: le PS pourrait finalement passer derrière Europe-Ecologie dans les résultats nationaux. Selon la dernière estimation d'OpinionWay, les socialistes et les Verts sont à égalité à 16%.

21h54: Europe-Ecologie aurait autant de sièges que le PS

France 2 propose un premier décompte des sièges d'eurodéputés: l'UMP serait à 30, le PS et Europe-Ecologie à 14, le Modem à 6 et le Front de Gauche à 4. Une chute colossale pour les socialistes qui avaient 31 sortants.

21h43: Deux bastions bretons du PS plongent

Brest et Quimper sont des places fortes du socialisme. Mais les deux ports bretons n'ont pas résisté à la vague verte. Europe Ecologie arrive second (respectivement 20,6% et 22,1%), reléguant le PS en troisième position (19,6% et 20%).

21h37: Les débats, c'est aussi sur le web

Grande première ce soir: Dailymotion, Le Monde et 20 Minutes s'associent pour faire eux aussi leur plateau électoral. Le plateau fait un peu cheap mais des personnalités ont fait le déplacement, comme sur ce premier débat entre Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Christophe Caresche (PS).


21h32: 76% des Français n'étaient pas intéressés

Le Monde publie dès ce soir un sondage qui tente d'expliquer le vote des Français. Sans surprise, le désintérêt des Français pour ces élections est très élevé à 76%. 45 % des électeurs disent avoir voulu sanctionner le gouvernement, contre 30 % qui voulaient le soutenir... un score très similaire au 28% qu'a fait l'UMP ce soir.

21h21: Cohn-Bendit ne se présentera pas en 2012

Le leader de la liste Europe Ecologie ne vise pas 2012. C'est en tout cas ce qu'il assure ce soir: «Je suis député européen. Je serai vraisemblablement président du groupe des Verts européens, voilà ma fonction. En tant que tel, évidemment que je serai dans la continuation de ce rassemblement. Mais je vais vous faire un scoop, je ne suis pas Français et je ne serai pas candidat aux élections présidentielles».

21h18: L'UMP passe de 17 à 28 eurodéputés

Xavier Bertrand annonce que son groupe passe de 17 à 28 députés à Strasbourg. «Ce soir, c'est la défaite de ceux qui n'ont pas parlé d'Europe dans cette campagne», lance-t-il devant ses militants à l'adresse du PS et du Modem. «Le vote-saction a été sanctionné par les Français».

21h14: Jack Lang accable les socialistes

L'ancien ministre PS, souvent soupçonné de sarkozysme, n'est pas tendre avec les siens: «Le PS a cessé provisoirement d'incarner l'espérance. Ce score est en fort recul, nous devons regarder la réalité en face. L'antisarkozysme primaire ne peut tenir lieu de programme. Les leçons que nous devons en tirer ne doivent pas se traduire par de nouveaux règlements de compte», déclare-t-il.

21h: Enorme claque en Ile-de-France pour le PS

D'après des chiffres de TNS-Sofres, Europe Ecologie atteint 19,7% en Ile-de-France, devançant très largement le PS qui sombre à 14%. L'UMP est à 30,5% et le Modem à 8%. C'est un coup dur pour Benoît Hamon, 3e sur la liste et non élu, et indirectement pour Bertrand Delanoë, son protégé Harlem Désir était tête de liste.

20h45: Le PS en troisième position dans le Sud-Est

Le PS a reçu une claque dans la région Sud-est: de 31% des voix en 2004, il passe à 15,7%. L'UMP, à 30%, perd 8% par rapport à 2004 mais est la première force de la région. Le Pen, comme le PS, perd la moitié de ses électeurs de 2004. Avec 8,5% des voix, il conserve son siège de député. Les grands vainqueurs de la soirée sont les Verts, qui passent devant le PS, avec 17% des voix. C'est le double du score obtenu il y a quatre ans par Jean-Luc Benhamias. Ce dernier, qui a préféré endosser la casaque du Modem, fait moins de de voix que Le Pen.

20h26: François Fillon savoure

Voilà une élection de mi-mandat qui se passe bien pour le gouvernement, avec l'UMP annoncé à 28%. «C'est la première fois depuis 1984 que la majorité présidentielle arrive en tête des élections européennes», déclare le Premier ministre. Ce score est «le résultat de la présidence française de l'Union européenne, nous l'assumons avec beaucoup de gravité car les attentes des français vis a vis de l'Europe nous incitent à agir, notamment contre la cris économique».


20h15: Benoît Hamon ne sera pas député européen

Le porte-parole du PS, troisième sur la liste en Ile-de-France, ne sera pas député européen. Le score catastrophique du PS permet aux socialistes parisiens de n'envoyer que deux députés à Strasbourg. Benoît Hamon avait promis de démissionner de son poste de porte-parole en cas d'échec, ce qui risque de poser un gros problème dans l'organigramme PS qui est censé représenter tous les courants.

19h59: L'UMP l'emporte, les Verts font une percée

Tous les sondages donnent l'UMP largement en tête, alors que le PS plonge sous la barre des 20%, payant ses «divisions» selon Vincent Peillon. Europe-Ecologie relègue le Modem très loin. Jean-Luc Mélenchon remporte son pari et devance le NPA de Besancenot.

Sofres: UMP: 28,3 ; PS : 17,5 ; Europe Ecologie: 14,6 ; Modem: 8,7, FN: 6,5 ; Libertas: 5, Front de gauche: 6,3, NPA: 5, LO: 1,3. >> Tous les résultats sur Le Monde

OpinionWay: UMP: 28,4 ; PS: 16,8 ; Europe Ecologie: 15,1; Modem: 8,5 ; Front de gauche: 6,8 ; FN: 6,3 ; NPA: 5,2. >> Tous les résultats sur Le Figaro

19h48: Malek Boutih cache sa peine

Au siège du PS, rue Solférino, c'est pas la joie. Interpellé par des journalistes qui ont des chiffres déprimant pour les socialistes, Malek Boutih refuse de commenter: «Pour l'instant, il n'y a pas de chiffres, les grandes villes sont en train de voter. Il y a toujours une distorsion entre le vote en milieu urbain et le vote en milieu rural», rapporte Marianne2.fr.

19h36: L'UMP claironne déjà

C'est déjà la fête dans les rangs de l'UMP: d'après l'AFP, un ténor du parti a estimé peu après 19h que le score de l'UMP s'annonce «fantastique». «C'est ce à quoi on pouvait s'attendre de mieux», rajoute-t-il.

19h34: Twitter, premier gagnant de la soirée électorale

Tous les sondages sortis des urnes sont disponibles sur Twitter depuis 18h30. Plusieurs centaines de journalistes français possèdent maintenant un compte sur le site de micro-blogging et il semble bien difficile pour eux de garder les petits secrets qui s'échangent dans les rédactions. Résultat: en tapant le tag #eu09, il est très facile d'être au courant des derniers chiffres, normalement réservés aux politiques et aux journalistes. Un beau pied-de-nez au CSA qui devra bien un jour se saisir du problème.

18h50: Réunion au sommet à l'Elysée

Nicolas Sarkozy a réuni François Fillon, Xavier Bertrand, Michel Barnier et Brice Hoterfeux ce dimanche à 18h30 pour «faire le point» sur les élections européennes et très certainement étudier les premiers résultats sortis des urnes. La dépêche de l'AFP ne dit pas si les participants avaient le sourire mais on devine que oui.

18h40: Les premiers sondages s'échangent sous le manteau

Chut, on ne vous l'a pas dit, mais les premiers sondages sortis des urnes sont trouvables un peu partout sur Internet. Par exemple sur le site du journal suisse Le Temps, ou en fouillant un peu, sur Twitter.

18h: L'abstention s'annonce plus forte qu'en 2004

On avait cru à la mi-journée que l'abstention serait moins forte que prévue, finalement, cela s'annonce sans suprise aux alentours de 58-60%. 60% selon TNS Sofres. Et 58% selon Opinionway. En 2004, le record d'abstention avait été battu avec 57,2%.

(photo: Martine Aubry après les résultats du 7 juin 2009, Reuters)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte