France

L'Europe ne compte pas pour Obama

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama déborde de sourires et de propos aimables envers les deux vieilles grandes puissances d'Europe continentale France et Allemagne et leurs dirigeants. Mais, en temps passé, il n'accorde à ces dernières qu'un service minimum conforme à leurs poids réels sur la scène mondial. On est loin de l'époque où, en visite d'État à Paris, John Fitzgerald Kennedy insistait pour avoir au moins trois entretiens en tête-à-tête avec le général de Gaulle.

Le camp de Buchenwald et la plage de Colleville : Obama a choisi le champ du symbolique pour son voyage en Allemagne et en France ; le politique passe au second plan.

Auprès d'Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy, le président américain estime qu'il n'a ni conseils à prendre (ou à donner), ni aide particulière à prodiguer (ou à solliciter). «Pour Obama, l'Europe n'est pas un problème, ni même une solution à ses problèmes », résume l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine.

La résolution de la crise économique et financière d'un coté et la stabilisation de l'ensemble Afghanistan-Pakistan sont des sujets bien plus importants pour le président américain et dans les deux cas l'Europe en général et la France et l'Allemagne en particulier ne détiennent aucune clé.

Photo: Barack Obama et Elie Wiesel, survivant des camps de concentration, quittent Buchenwald  Reuters

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio