Mariage en vue pour Julien Coupat

Slate.fr, mis à jour le 05.06.2009 à 12 h 07

Amour et révolution.

Voilà une histoire qui fera sourire les amateurs d'happy end. Julien Coupat, le fameux chef présumé du groupe de Tarnac, arrêté puis mis en examen en novembre 2008 pour «direction d'une structure à vocation terroriste», songe à «convoler en justes noces avec son amie Yildune Lévy» quelques jours à peine après sa remise en liberté le 28 mai 2009, révèle Le Nouvel Obs.

Les deux militants de «l'ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome», selon les mots de la Ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, allient amour et révolution. Mais ces rumeurs de mariage n'ont certainement pas pour seule vocation de ravir les romantiques ; elles sont un aspect de leur «bataille des cœurs et des esprits».

Leur mariage pourrait être le dernier pied de nez adressé par Julien Coupat au système judiciaire. Le contrôle très strict auquel il est soumis depuis sa libération lui interdit d'entrer en contact avec toute personne mise en examen dans cette affaire ; mais il sera difficile en cas de mariage d'empêcher «la victime des abus judiciaires du système» [Arnaud Montebourg sur Rue89] de voir Yildune Lévy.

Lire l'article complet sur Le Nouvel Obs.

Lu aussi sur Rue89.

(Photo : Mariage, Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte