France / Culture

Sarkozy a aimé le film de Yann Arthus-Bertrand

Temps de lecture : 2 min

Et défend l'environnement

 

Malgré son emploi du temps surchargé de Président de la République, Nicolas Sarkozy a (heureusement) encore le droit à quelques moments de détente. Dernier en date : une projection privée du film «Home» de Yann Arthus-Bertrand à l'Elysée à laquelle il s'est rendu avec sa femme.

 

«C'est un film magnifique avec des images grandioses, une production française de Luc Besson dont nous pouvons être fiers» peut-on lire sur la page Facebook du président. On y reconnaît la patte experte de l'équipe de communication de l'Elysée : après quelques lignes d'impressions personnelles, on rentre dans le vif du sujet : «J'ai voulu, avec vous, faire de la France le pays leader de ce combat (le réchauffement climatique).»

Suivent un bref retour sur les engagements du Grenelle de l'Environnement, le bilan de la Présidence française de l'Union Européenne sur la question et une projection vers l'avenir et le forum du G8 à Copenhague à la fin de l'année. «L'environnement, c'est un enjeu qui nous concerne tous, devant lequel nous sommes tous égaux. Soyons donc unis dans ce combat, ayons ensemble l'audace de changer nos comportements, et faisons les efforts nécessaires pour que la planète filmée dans «Home» reste toujours aussi belle.»

La page Facebook du président est un véritable outil de communication que l'Elysée semble maîtriser à merveille (vidéos, photos, liens, posts...). Parmi les dernières mises à jour, les photos d'un déjeuner avec Bill Gates et sa femme, les dernières lectures du président ou encore la présentation du nouveau chien du couple présidentiel.

(Image: Capture d'écran de Facebook)

A lire également sur Slate, Yann Arthus-Bertrand sauve à nouveau la planète

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters