Life

Les réverbères nous rendent dépressifs

Planète Santé , mis à jour le 21.08.2012 à 17 h 54

Si la lumière solaire influence positivement notre humeur, sa cousine artificielle fait exactement le contraire.

 Réverbère,  François Schnell via Flickr CC License By

Réverbère, François Schnell via Flickr CC License By

«Le soleil noir de la mélancolie». Quoi qu’en disent Aragon et Ferrat, le poète n’a pas toujours raison et ne voit pas impérativement plus haut que l’horizon. Mais il arrive qu’il ressente (et traduise en mots) des vibrations qui nous échappent avant qu’on ne lise ses vers. A quoi songeait donc Gérard de Nerval (1808-1855) quand lui vint ce somptueux oxymore? A une éclipse solaire, dit-on. C’est possible, tant les éclipses peuvent troubler les corps et les âmes qu’ils abritent. Vrai ou faux, son hymne à la désespérance fait la part belle à la lumière et à son absence. De ce point de vue, on observera que cet homme à l’âme romantique – et  donc bien tourmentée – se nommait Labrunie à la ville.

On observera aussi qu’il fut aidé par le Dr Blanche (1796-1852) qui saisit que l’écriture pouvait, chez lui, être thérapeutique. On observera enfin qu’on le retrouva une nuit de janvier 1855, pendu aux barreaux d'une grille qui fermait un égout parisien de la rue de la Vieille-Lanterne. Et Baudelaire, (1821-1867) qui s’y connaissait question dépression, écrivit que son geste avait pour but de «délier son âme dans la rue la plus noire qu’il pût trouver».

Vive le lux!

A notre époque, où la dépression est devenue une pathologie qui dépasse les seuls cercles des poètes (cercles généralement disparus), tous ces éléments peuvent être rapprochés d’une publication originale diffusée depuis le site de la revue Molecular Psychiatry. Dans cette recherche, trois chercheurs (T. A. Bedrosian, Z. M. Weil et  R. J. Nelson) du département des neurosciences de l’Ohio State University ont étudié les effets de l'exposition chronique à une lumière artificielle de nuit (Light At Night ou LAN).  Il s’agissait là d’une lumière de 5 lux et l’étude portait sur le comportement et la dépression chez des hamsters femelles.

Ces chercheurs se sont aussi intéressés à la réversibilité des effets une, deux ou quatre semaines après l’arrêt de l’exposition à la LAN. Et ils ont tout particulièrement exploré les mécanismes d'action de certaines molécules (des cytokines pro-inflammatoires) dans une région particulière du cerveau (l'hippocampe). Et ce, en raison du double rôle de ces molécules dans la plasticité des synapses cérébrales et dans celui de la dépression nerveuse. En utilisant une série de techniques de biologie moléculaire, ils ont identifié une plus grande expression du gène qui produit une cytokine bien particulière: le facteur de nécrose tumorale (TNF). Et cette identification a été faite dans l’hippocampe, chez les hamsters exposés à la LAN. Or cette augmentation des niveaux de TNF s’avère réversible: lorsqu’on injecte aux hamsters un inhibiteur de TNF, on parvient à empêcher le développement de comportements de type dépressif.

En d’autres termes, les auteurs chercheurs estiment que des changements de l'environnement aussi importants que l'exposition récurrente à la LAN, notamment depuis un demi-siècle, devraient dorénavant être surveillés par des épidémiologistes et des spécialistes de santé publique. Il se pourrait bien qu’ils soient de très bons candidats comme facteurs possibles de risque de troubles majeurs de l'humeur.Les spécialistes de santé mentale et toutes celles et ceux qui travaillent en milieu psychiatrique ont déjà appris à connaître l’impact de certains crépuscules sur des malades présentant des tendances suicidaires.

Reste à éclaircir ce domaine encore bien mystérieux. Reste aussi, dans l’attente, à relire et entendre les luths constellés de Charles Baudelaire et Gérard de Nerval, eux qui ont bien des fois traversé l’Achéron.

Jean-Yves Nau

Planète Santé
Planète Santé (114 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte