Monde

Pourquoi tant de leaders arabes portent-ils la moustache?

Aisha Harris, mis à jour le 20.07.2012 à 11 h 15

C'est un signe de virilité.

Le général Ali Habib, Bachar el-Assad et Daoud Rajha lors d'un dîner officiel à Damas le 1er août 2010, REUTERS/Sana Sana

Le général Ali Habib, Bachar el-Assad et Daoud Rajha lors d'un dîner officiel à Damas le 1er août 2010, REUTERS/Sana Sana

Daoud Rajha, le ministre de la Défense syrien, et Asef Shawkat, le beau-frère du président syrien Bachar el-Assad, ont été tués lors d’une attaque suicide à Damas mercredi 18 juillet. Sur les photos qui ont accompagné l’annonce de leur mort, Rajha et Shawkat –comme beaucoup d’hommes au Moyen-Orient– arborent une moustache. Pourquoi tant d’hommes de pouvoir arabes portent-ils la moustache?

C’est un signe de virilité. Le président syrien Bachar el-Assad et ses chefs de cabinet arborent également une pilosité faciale imposante, tout comme le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. Saddam Hussein et ses ministres portaient des moustaches touffues. Même en dehors des membres de gouvernement, beaucoup d’hommes arabes sont éduqués dans l’idée que la moustache est un signe de virilité.

A cause de la fierté tirée de sa présence, la moustache est une cible politique de choix, et raser la moustache d’un opposant n’est pas si rare que cela. En 2003, un assistant de Saddam Hussein a insulté le ministre d’Etat koweitien en s’exclamant:

«Que votre moustache soit maudite!»

La moustache bien soignée fait partie intégrante de la culture arabe. Sous le règne de Saddam Hussein, les militaires étaient forcés à la porter. L’écrivain Etgar Keret relatait dans un article du New York Times une histoire que lui avait raconté son acupuncteur. Ce dernier avait dû se faire passer pour un arabe quand il était dans l’Armée de défense d’Israël. Pour être convaincant, il avait dû se peindre une «moustache respectable».

Mais tout le monde n’associe pas la moustache au pouvoir. Certains islamistes pensent que Mahomet a demandé aux musulmans de se laisser pousser la barbe pour qu’ils se distinguent de leurs ennemis, les Perses, qui portaient la moustache.

«Agis contre les polythéistes, a dit le prophète Mahomet. Taille soigneusement ta moustache et laisse-toi pousser la barbe.»

Si la pilosité faciale n’est pas une preuve infaillible de l’appartenance politique d’un homme dans le monde arabe, elle peut en donner une indication. De nombreux islamistes portent la barbe, les membres du parti Baas ont souvent des moustaches et les libéraux tendent à opter pour l’absence totale de pilosité sur le visage.  

Aisha Harris

Traduit par Grégoire Fleurot

Retrouvez tous nos articles de la rubrique L'explication ici. Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Aisha Harris
Aisha Harris (35 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte