Le Twittergate secoue l'Allemagne

Slate.fr, mis à jour le 29.05.2009 à 15 h 28

Twitter a provoqué son premier tollé politique en Allemagne, où une enquête a été lancée jeudi 28 mai après que deux député ont «twitté» le résultat de l'élection à huis clos du président 15 minutes avant l'annonce officielle.

Julia Klöchner, membre du parti d'Angela Merkel, a envoyé à ses «followers» sur Twitter le message «Vous pouvez regarder le football en paix. Le vote est un succès.» Ulrich Kelber, du SPD, a été encore plus spécifique : «Le décompte est confirmé : 613 votes. Köhler est élu.» Bien que le résultat de l'élection n'était pas une surprise, ce manquement à la tradition a choqué les anciens du parlement. Les sages du parlement, qui sont les garants de la bonne conduite législative, doivent se réunir vendredi 29 mai à ce sujet.

L'affaire, qui a déjà conduit à la démission d'un des deux parlementaires impliqués, souligne la rapide diffusion de Twitter, système de messages très courts (moins de 140 caractères), dont la popularité augmente plus vite que celle du réseau social Facebook. Selon Comscore, le nombre d'utilisateurs de Twitter dans le monde est passé de 1,6 million à 32 millions en un an.

[Lire l'article complet sur le Financial Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte