Life

Une araignée radioactive m’a piqué: puis-je devenir Spider-Man?

Katy Waldman, mis à jour le 05.07.2012 à 16 h 31

Malheureusement, Tchernobyl n’a pas engendré d’homme-araignée.

Peter Parker. DR

Peter Parker. DR

The Amazing Spider-Man, nouvelle version des origines du super-héros grimpant de Marvel, est arrivé sur les écrans mercredi 4 juillet en France. Dans la bande dessinée, c’est une morsure d’araignée radioactive qui donne à Peter Parker sa force, son agilité et—selon la version—la capacité de lancer des toiles d’araignée avec les poignets. Mais qu’arriverait-il vraiment à quelqu’un qui se ferait mordre par une araignée radioactive?

Pas grand-chose. Ou plutôt, pas grand-chose d’autre que les symptômes ordinaires déclenchés par un arachnide: démangeaisons, rougeurs, irritations et, parfois —selon le type d’araignée— des symptômes plus graves qui peuvent aller jusqu’à la perte de connaissance et la mort.

Aussi radioactif qu'une banane

La radioactivité ne jouerait aucun rôle. Le monde est inondé de radiations. Nous sommes exposés à environ 3 millisieverts par an, principalement par le soleil et les gaz radioactifs émis naturellement, comme le radon. Et c’est sans compter les doses reçues lors d’examens médicaux: scanners (6 mSv), mammographies (0,4 mSv) ou rayons X (0,1 mSv); lors de voyages aériens (0,01 mSv) ou en fumant (53 mSv/année).

Le venin d’une seule morsure d’araignée contiendrait des radiations comprises entre 0,00003 et 0,000003 mSv —une dose sans conséquence, à peu près comparable à celle que vous absorbez en mangeant une banane— qui contient l’isotope radioactif potassium 40.

Les créatures radioactives existent bel et bien, notamment dans les forêts autour du réacteur nucléaire endommagé de la centrale de Tchernobyl en Ukraine, ainsi qu’en Suède et en Finlande où se sont posés des panaches radioactifs après la catastrophe de 1986 (être irradié ou exposé à des radiations n’est pas même chose qu’être radioactif, qui signifie que votre corps contient de la matière radioactive).

Et si un loup me mord?

Mais même une grande créature radioactive, comme un loup ou un ours, n’aurait pas assez de radioactivité dans le venin ou la salive pour présenter un risque pour la santé (bien que sa morsure puisse être mortelle par elle-même).

Plus courantes que les animaux radioactifs, les plantes radioactives absorbent les retombées nucléaires de l’air ou des nappes phréatiques contaminées. Si une piqûre d’insecte ne pourra pas vous empoisonner, vous le serez en revanche si vous consommez trop de flore et de faune contaminées. En Biélorussie et en Ukraine, les vaches et les bœufs irradiés mangent du foin «propre» jusqu’à ce que la concentration d’isotopes dangereux dans leur corps redescende sous le seuil de sécurité.

Et les chasseurs se sont récemment inquiétés de l’existence d’une population de chevreuils suédois présentant des niveaux de radiation au-dessus de la moyenne après avoir consommé des champignons qui concentraient particulièrement les radiations.

Les animaux radioactifs affichent un taux d’anomalies congénitales supérieur à la moyenne; certains oiseaux près de Tchernobyl ont des cerveaux plus petits que les autres, et les insectes y naissent fréquemment décolorés. Pourtant, même le plus puissant des isotopes radioactifs (des formes instables de strontium, de plutonium, de césium et d’iode) ne peuvent causer des mutations à la Marvel, car les radiations sont bien plus fortes pour tuer les cellules que pour les transfigurer de façon utile.

Les morsures d’animaux radioactifs connues sont peu courantes et très espacées dans le temps. Cependant, il y a plusieurs années, un homme qui travaillait au nettoyage du site de Tchernobyl a été attaqué par un chien errant radioactif. Il a immédiatement été hospitalisé —pour soigner sa rage.

Katy Waldman 

Traduit par Bérengère Viennot

L’Explication remercie le professeur Anthony Brooks de la Washington State University et le Dr Anders Pape Mǿller de l’université Paris-Sud.

Retrouvez tous nos articles de la rubrique L'explication ici. Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr.

Katy Waldman
Katy Waldman (37 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte