Partager cet article

Coupable de posséder un manga pédophile

DR

DR

Il risque jusqu'à quinze ans de prison

Aux Etats-Unis, un collectionneur de bandes dessinées accusé d'avoir importé et de posséder des mangas japonais contenant des illustrations de pédophilie et de zoophilie a été inculpé en application du Protect Act de 2003, qui vise les dessins, sculptures et autres peintures représentant des mineurs dans des situations sexuellement explicites, et n'ayant pas «de valeur littéraire, artistique, politique ou scientifique.» Christopher Handley, âgé de 39, a plaidé coupable sur les conseils de son avocat. Trois autres charges ont été abandonnées dans un accord avec l'accusation. Il encoure jusqu'à 15 ans de prison.

Les fans de manga sont choqués et soutiennent qu'emprisonner une personne pour un manga ne fait rien pour la lutte contre la pédophilie. L'avocat de l'accusé a conseillé à son client de plaider coupable car il ne pensait pas pouvoir convaincre le jury après qu'ils aient vus les dessins. «S'ils [les auteurs] l'ont imaginé, ils l'ont dessiné.»

[Lire l'article complet sur Wired]

(Photo: Mad*Demoiselle, Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte