Life

Le goût des mots

Slate.fr, mis à jour le 28.05.2009 à 19 h 04

Le son des formes

Des chercheurs d'Oxford ont découvert que les individus associent les sons graves à des formes larges et rondes. Ce mélange d'expériences sensorielles, ou «synésthésie», explique la BBC, influence notre perception et nous aide à donner du sens à des sensations simultanées mélangées.

La synésthésie véritable est une condition rare, qui n'atteint pas même 1% de la population. Elle peut induire de «voir des sons»: certains sons déclenchent la vue de certaines couleurs, la lecture de certains mots peut aussi en faire surgir. Sans que tout le monde ne soit véritablement synésthétique, tout le monde y est sujet à un certain degré.

Les mots peuvent avoir des sons anguleux ou arrondis: l'idée n'est pas nouvelle; mais l'équipe d'Oxford montre pour la première fois que cette perception affecte des individus non «synésthètes» et qu'elle affecterait nos papilles. A tel point que l'on pourrait intégrer cette aptitude à de nouvelles expériences culinaires. Et créer de nouvelles dénominations de plats qui en influenceraient la saveur.

Lire l'article complet sur la BBC

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

crédit: Flickr/Ginnerobot

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
cuisinegoûtOxfordsciencesLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte