France

Sarkozy présente son plan contre la délinquance

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy a présenté sa politique de sécurité ce matin, devant les différents acteurs de la sécurité publique. Il a rappelé que «les Français [l]'ont élu pour établir l'autorité de l'Etat partout sur le territoire de la République. Nous n'avons pas le droit de les décevoir».

Le président a retrouvé son discours de ministre de l'intérieur, tout en reconnaissant que «la prévention de la déliquance avait été beaucoup trop négligée ces dernières années». Un plan gouvernemental sera préparé d'ici septembre, dans le cadre de cette prévention. 1.000 officiers de police judiciaire seront formés, les méthodes policières seront «repensées». Les douanes et services fiscaux seront mobilisés pour atteindre les trafiquants financièrement. La vidéosurveillance, qui «ne menace pas les libertés» d'après Nicolas Sarkozy, sera renforcée.

La police pourra désormais intervenir dans les cours de récréation des établissements scolaires, mais promesse est faite de «sanctuariser les établissements scolaires».Le président a également confirmé la mesure phare de Xavier Darcos, autorisant les policiers et certains personnels scolaires à fouiller exceptionnellement les sacs des élèves.

«La priorité aujourd'hui, c'est la conquête des quartiers sensibles». 200 fonctionnaires supplémentaires seront placés en Seine-Saint-Denis. Est aussi prévue la «mutualisation des moyens et mise en commun des technologies», le rapprochement entre policiers et gendarmes étant selon le président un atout. Le rattachement de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur a été présenté comme une réforme fondamentale dans la lutte contre la délinquance urbaine.

Lire l'article complet sur 20minutes.fr

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

crédit: Flickr, Guillaume Paumier

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters