Culture

Fini les chaînes en or qui brillent

Temps de lecture : 2 min

Les rappeurs touchés par la crise

Tout rappeur bling-bling qui se respecte a sa «chaîne en or qui brille», selon les mots du groupe français IAM. Mais comment font les rappeurs quand la crise financière rend les bijoux et autres dents en or hors de portée? «Comme le commun des mortels, ils économisent» répond le Guardian.

Selon les joailliers des stars américaines, les rappeurs et ceux qui les idolâtrent achètent désormais des bagues moins chères et des médaillons incrustés de moins de bijoux. «Beaucoup de ces rappers n'ont tout simplement plus assez d'argent pour acheter les vrais objets» explique l'un d'entre eux. «Il en sont arrivés à porter des faux bijoux, et c'est franchement ridicule.»

L'industrie du hip-hop est, comme les autres genres musicaux, durement touchée par la crise, la baisse des recettes de concerts et l'explosion du piratage en ligne.

[Lire l'article complet sur The Guardian]

(Photo: Le rappeur Snoop Dogg, REUTERS/Christian Charisius)

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Un tableau de Lucian Freud désavoué par l'artiste, mais authentifié par les experts

Un tableau de Lucian Freud désavoué par l'artiste, mais authentifié par les experts

L'artiste britannique a toujours nié avoir peint le portrait Standing Male Nude, mais trois spécialistes ont conclu qu'il s'agissait bel et bien de son œuvre.

La projection des films en classe, une pratique sous le signe du flou artistique

La projection des films en classe, une pratique sous le signe du flou artistique

À la suite du traumatisme de leur fille de 13 ans en raison du visionnage de «The Ring» en classe, des parents avaient déposé plainte.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio