Trois ans d'inéligibilité pour Jean Tiberi

Temps de lecture : 2 min

Jean Tiberi, le député-maire du 5e arrondissement de Paris, a été condamné mercredi 27 mai à dix mois de prison avec sursis, trois ans d'inéligibilité et 10 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel dans l'affaire des faux électeurs de l'arrondissement qu'il représente. La décision ne prendra effet qu'une fois tous les recours épuisés.

Xavière Tiberi a écopé de neuf mois de prison avec sursis et de 5 000 euros d'amende, et la première adjointe au maire Anne-Marie Affret de 9 mois de prison avec sursis, 1 500 euros d'amende et deux ans d'inéligibilité.

«Malgré ses constantes dénégations, le tribunal correctionnel a jugé que l'ancien maire de Paris (1995-2001) et lieutenant de Jacques Chirac était «non seulement le principal bénéficiaire» de la fraude électorale organisée lors des municipales de 1995 et des législatives de 1997, mais y avait contribué» explique Le Monde.

[Lire l'article complet sur Le Monde]

(Photo: Jean Tiberi, REUTERS/Gonzalo Fuentes)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Newsletters