Monde

Soyouz fait route vers les étoiles

Temps de lecture : 2 min

Destination ISS, la station spatiale internationale.

La fusée Soyouz a décollé mercredi matin 27 mai de Baïkonour au Kazakhstan précise le Soir. Elle a été acheminée sur le site par train.

Destination la station spatiale internationale ISS. Au terme d'un voyage de deux jours, l'astronaute canadien Bob Thirsk, le cosmonaute russe Roman Romanenko et le spationaute belge Frank De Winne doivent rejoindre les trois membres d'équipage déjà à bord de l'ISS. Ils y séjourneront 6 mois.

Une mission historique, car pour la première fois 6 astronautes se retrouvent ensemble à bord de la station. Ce vol marque une fois de plus la collaboration internationale scientifique en matière de voyage dans l'espace.

«Un des principaux défis qui attend le commandant De Winne au cours de cette mission est fixé pour le mois de septembre lorsqu'il devra «attraper» à l'aide d'un robot articulé canadien un vaisseau japonais non habité.» précise Le Soir.

Fin 2008, la station internationale a été agrandie, elle dispose d'une nouvelle salle de bain, d'une petite cuisine et d'un système de retraitement en eau potable de l'urine et de la sueur de ses occupants.

Lire l'article au complet sur lesoir.be

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo: la fusée Soyouz est acheminée vers sa base de lancement à Baïkonour, au Kazakhstan, Shamil Zhumatov / REUTERS

Newsletters

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Avec près de 40.000 personnes par kilomètre carré, la propagation du virus serait un désastre.

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Les États-Unis ambitionnent de revenir sur la Lune en 2024, mais des questions techniques et budgétaires pourraient compromettre la suite des opérations.

Avec le confinement, la Terre tremble moins

Avec le confinement, la Terre tremble moins

L'arrêt des activités a considérablement réduit le bruit sismique dans les villes.

Newsletters