Monde

Nouvel attentat suicide au Pakistan

Temps de lecture : 2 min

Un attentat suicide contre une station de police a tué au moins 23 personnes et fait 300 blessés mercredi 27 mai à Lahore, au Pakistan, 12 policiers et un enfant sont parmi les victimes. Le président Asif Ali Zardari et le premier ministre Yousuf Raza Gilani ont fermement condamné ces attaques.

Des tirs ont été échangés, peu après l'énorme explosion de la voiture piégée, entre les forces de sécurité et des insurgés. Au moins deux arrestations ont été effectuées dans la zone de l'attentat.

Les attaques terroristes à Lahore, seconde ville du Pakistan, sont imputées aux Talibans, selon la BBC. Ce dernier attentat pourrait faire partie des représailles des Talibans suite aux affrontements entre l'armée pakistanaise et les insurgés dans la vallée de Swat, au Nord-ouest du pays.

[Lire l'article complet sur la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Au Royaume-Uni, une enquête publique tente de faire la lumière sur les pratiques très controversées de policiers infiltrés auprès de divers groupes militants.

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Newsletters