Monde

Nouvel attentat suicide au Pakistan

Temps de lecture : 2 min

Un attentat suicide contre une station de police a tué au moins 23 personnes et fait 300 blessés mercredi 27 mai à Lahore, au Pakistan, 12 policiers et un enfant sont parmi les victimes. Le président Asif Ali Zardari et le premier ministre Yousuf Raza Gilani ont fermement condamné ces attaques.

Des tirs ont été échangés, peu après l'énorme explosion de la voiture piégée, entre les forces de sécurité et des insurgés. Au moins deux arrestations ont été effectuées dans la zone de l'attentat.

Les attaques terroristes à Lahore, seconde ville du Pakistan, sont imputées aux Talibans, selon la BBC. Ce dernier attentat pourrait faire partie des représailles des Talibans suite aux affrontements entre l'armée pakistanaise et les insurgés dans la vallée de Swat, au Nord-ouest du pays.

[Lire l'article complet sur la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

Près d'un·e législateur·trice sur six est contaminé·e dans cet État américain.

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

La scène s’est déroulée à Melbourne, en Australie, où une nouvelle flambée des cas de coronavirus a forcé le reconfinement de la ville.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Intempéries mortelles au Japon, réouverture du Musée du Louvre et évolution de la pandémie... La semaine du 4 juillet 2020 en images.

Newsletters