Sports

Nadal-Federer: les mots pour dire la rivalité entre les fans

Yannick Cochennec, mis à jour le 08.06.2012 à 7 h 06

Rafael Nadal et Roger Federer peuvent-ils se retrouver une cinquième fois en finale de Roland-Garros? La question est au cœur de toutes les préoccupations de leurs fans.

Rafael Nadal et Roger Federer, à Roland-Garros en 2012. REUTERS / montage Slate.fr

Rafael Nadal et Roger Federer, à Roland-Garros en 2012. REUTERS / montage Slate.fr

Mardi 5 juin. Procession ordonnée de spectateurs de Roland-Garros jusqu’à la station de métro Michel-Ange Molitor. Dans la foule, une discussion animée entre pros Federer et pros Nadal, deux familles de fans souvent «irréconciliables» avec fréquemment les mêmes arguments généralement entendus de part et d’autre.

«Federer est meilleur que Nadal

«Tu dis n’importe quoi, c’est l’inverse.»

Et ainsi de suite…

Etre nadalien ou federien, c’est un peu être fromage ou dessert. Slate vous avait déjà proposé le menu voilà trois ans en revenant sur cet épineux dilemme personnel quelques mois plus tard.

A l’heure où les commentaires déferlent sur les sites sportifs quand Roland-Garros devient une guéguerre épistolaire où l’on ne fait pas de prisonniers entre les partisans de l’un et de l’autre, petit florilège des éléments de langage généralement déployés par les deux «parties» par le biais d’une conversation cybernétique imaginaire (comme les prénoms choisis) essayant d’être au plus près de la réalité (en cas d’oubli, toute contribution est bien venue de la part des deux camps).

Chère Cécile,

Comme tu as pu l’entendre –je n’imagine pas qu’une information aussi importante ait pu t’échapper– Rodge va donc disputer sa 31e demi-finale du Grand Chelem lors de ce Roland-Garros. Trente-et-une, comme Jimmy Connors, le précédent recordman, tu imagines? En même temps, se mettre sur son 31, c’est normal me diras-tu pour quelqu’un de la classe de Rodge qui, lui, c’est sûr, n’osera jamais le rose (mdr) comme ton Rafa adoré lors de ce Roland-Garros.

Mon Dieu, quelle horreur! Il n’y a donc personne pour faire la «fashion police» dans l’entourage de ton champion (j’ai toujours beaucoup de mal à écrire ce dernier mot en ce qui le concerne, mes doigts ayant inexplicablement envie de taper bourrin)? Je suis sûr qu’Anna Wintour, soooooo Rodge (elle doit être arrivée à Paris, non?), a osé son premier rire depuis au moins 47 ans en voyant cet accoutrement (lol).

Sache sinon que j’ai encore conservé avec moi tes SMS alors que Juan-Martin Del Potro menait deux sets à rien contre Rodge en quarts de finale. Tu n’es ni la première ni la dernière à enterrer Rodge avant l’heure. J’imagine ta tête en le voyant remonter au score pour finalement gagner (comme d’hab). Mais quelqu’un qui ne comprend pas le jeu de Rodge comprend-il quoi que ce soit à ce sport si tant est que le tennis soit encore un sport avec ton éléphant rose?

Chère Carole,

Eternellement la même rengaine de ta part: pourquoi toujours tant d’agressivité dès qu’il s’agit de parler de Rafa? Mais c’est vrai qu’en ces temps difficiles pour ta gravure de mode bâloise retouchée (je ne me lasse jamais de revoir ses photos d’adolescence lorsque ses cheveux étaient couleur paille lol) dont le revers ne sera jamais aussi lifté que le visage de sa première admiratrice, Anna Wintour, une demi-finale reste encore un événement (lol). Faut-il que je te rappelle que la dernière victoire en Grand Chelem de ton Rogé (je sais que tu n’aimes pas que j’insiste bien sur le côté plouc de son prénom mdr) remonte à janvier 2010? Vingt-huit mois de disette comme disent les gazettes (rime pauvre pour toi, je sais).

Au passage, ces mêmes médias affirment que Rafa a déjà gagné son 7e Roland-Garros tellement il est au-dessus de la concurrence. Sincèrement, j’espère pour toi que Djokovic dominera ton Suisse en demi-finales. Ça lui évitera de perdre pour la 146e fois contre Rafa qui a besoin d’un autre challenge pour donner du lustre à cette historique septième coupe des Mousquetaires. A vaincre sans péril… En même temps, on annonce de la pluie dimanche. Il s’agira donc de faire vite lors d’un match rapide. Donc Rogé, c’est l’idéal météorologique (lol). Au pire, donc, on s’en arrangera, comme lors de la finale 2008. Tu te souviens du score? Non? Allez, pour te rafraîchir la mémoire, parce que je suis sympa: 6-1, 6-3, 6-0.

Chère Cécile,

Comme d’habitude, tu vois midi à ta porte –celle à laquelle ne frappent jamais les contrôleurs antidopage. Inutile de te rappeler les propos de Yannick Noah sur le sport espagnol et la petite crise de nerfs de ton «champion» (10.000 guillemets) à cette occasion. Quant à évoquer un Nadal qui serait rapide (mdr), première nouvelle!

Tu observeras que lors du tirage au sort, lorsque l’arbitre est au filet avec son adversaire, il arrive toujours le dernier en faisant poireauter tout le monde. Parce que Moooooooonsieur a besoin de longues secondes pour installer ses petites bouteilles aux drôles de couleurs (très bizarres, tu ne trouves pas?) au pied de sa chaise et dans un ordre maniaque.

Et je ne parle pas de son temps pris pour servir où il est toujours largement au-delà des 20 ou 25 secondes réglementaires. Il est vrai qu’entre ses multiples tics et tocs –la mega classe quand il porte la main à son short pour décoller son slip– ton Rafa est un cas (à quand le rendez-vous chez le psy?). Mais tant qu’il bénéficiera de la mansuétude des arbitres… Tu as vu que dès que Rodge a évoqué le problème au tournoi d’Indian Wells en mars dernier, Nadal est monté nerveusement sur ses petits ergots (je n’ai jamais cru à leur pseudo amitié, un peu comme la nôtre quoi).

Chère Carole,

C’est vrai que lorsqu’il s’agit de balancer sur tous ses petits copains et de jouer perso, Rogé est toujours là pour planter un ace (ceux-là, il ne les rate pas lol). Il ne perd jamais l’occasion de ramener la couverture à lui.

Un exemple: tous les autres joueurs pensent que la saison de tennis est trop longue. Le seul à penser le contraire? Sa Majesté qui estime que tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais c’est vrai, à qui d’autre peut bien penser Federer si ce n’est à lui-même? On sait bien que l’humilité n’est pas un coup faible chez lui (lol).

A ce propos, je te conseille la lecture de ce blog consacré à ton Alain Delon des courts et écrit à la manière de. Savoureux et tellement proche de la réalité. Le compte Twitter de l’auteur s’appelle @PseudoFed parce qu’évidemment ton héros n’a pas encore voulu s’abaisser à descendre dans l’arène de Twitter, contrairement à Rafa. Mais c’est vrai: il ne fait pas partie de cette planète (lol).

Chère Cécile,

Le compte Twitter de l’éléphant rose, parlons-en. Aussi ennuyeux que son jeu. Clichés, lieux communs, paroles émollientes, sa TL fait des ronds comme lui sur le court (lol) et mérite un unfollow direct.

En même temps, quand tu écoutes ses conférences de presse, tu ne peux pas être surprise. Pour ton bisounours, tout le monde il est beau il est gentil, un vrai robinet d’eau tiède pour des journalistes qui le croient encore quand il dit qu’il est blessé (il est TOUJOURS blessé, tu l’as noté). Je préfère un peu d’immodestie (justifiée d’ailleurs vu le palmarès) à trop de modestie (justifiée d’ailleurs vu le palmarès).

Chère Carole,

Au fond, ce que les fans de Federer reprochent le plus à Nadal, c’est qu’il dispose d’un palmarès plus complet que ton prétendu GOAT (tu sais aussi ce que ça veut dire goat en anglais?). Tu imagines: tous les titres du Grand Chelem plus la coupe Davis et une médaille d’or olympique individuelle, soit les six plus beaux trophées de ce sport (quand Federer doit se contenter d’un quatre sur six pas terrible, tu le concèderas). Et rappelle-toi que s’il a gagné Roland-Garros en 2009, c’est parce que Rafa était blessé cette année-là.

Chère Cécile,

Seize titres du Grand Chelem pour Rodge, dix pour l’autre. Je te fais un dessin? Et ne parlons pas de Djokovic avec ses ridicules cinq tournois majeurs qui prétend gagner Roland-Garros cette année et devenir ainsi le premier joueur à gagner quatre tournois du Grand Chelem d’affilée depuis 1969. Dans ses rêves (lol).

Chère Carole,

C’est au moins un point sur lequel nous pouvons être d’accord: Djokovic ne DOIT PAS gagner ce Roland-Garros sous peine de se croire permis de déclarer à son tour qu’il est le meilleur joueur de l’histoire. Finalement, que ton Suisse le batte vendredi pour qu’on se retrouve entre nous dimanche. Comme au bon vieux temps où ce Serbe ne nous cassait pas la baraque. Bon match à toi vendredi, même si ça m’arrache le clavier de t’écrire ça.

Yannick Cochennec

Yannick Cochennec
Yannick Cochennec (575 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte