France

Copé, Bayrou et les internautes de Slate

Slate.fr, mis à jour le 26.05.2009 à 12 h 27

La chronique de Jean-François Copé sur la «méthode Bayrou» a beaucoup fait réagir les internautes de Slate. Entre ceux qui partagent l'analyse du député UMP, ceux qui prennent la défense du patron du Modem et ceux qui restent mitigés, il a déclenché un véritable débat.

Pour Corto74, qui n'est jamais loin quand un débat politique se lance sur Slate, Copé décrit «parfaitement la méthode de Bayrou. [...] Après tout, il fait ce que fait Hollande sur Slate: taper sur Sarko, sur Lagarde, sur Fillion, sur Dati; avec Hollande, c'est chaque semaine à qui le tour? Et c'est là que je voulais en venir, svp, Mr Copé ne jouez pas à ce jeu là avec nous, il me semble que vous valez mieux que cela.»

Un avis partagé par ouaf ouaf, pour qui «le portrait que (M. Copé dessine) de M. Bayrou est on ne peut plus juste. Mais qui s'en aperçoit dans cette France amnésique et si prompte à honnir celui qui est à la place présidentielle?»

D'autres ont pris la défense de François Bayrou. Pierre Guillery, blogueur partisan de François Bayrou, interpelle l'auteur de l'article: «ne vous rendez vous pas compte, Mr Copé, que plus vous parlez de Bayrou, plus vous attirez l'attention sur lui de ceux de vos partisans qui ne le connaissent pas encore bien? Mr Copé, vous vous tirez dans le pied en attaquant Bayrou bêtement de cette manière - parce que vos lecteurs, qui ne sont pas idiots, vont finir par être curieux. Et découvrir un Bayrou bien différent de celui que vous caricaturez.»

Sans surprise, Berboral, «adhérent et militant pour le Modem depuis 2007», n'est lui non plus pas d'accord avec les conclusions du Béarnais, et notamment celle selon laquelle François Bayrou n'aurait pas de programme. «Bayrou ne propose rien. Alors là vous êtes de mauvaise foi, soit volontairement, soit par incapacité à comprendre. Il désire comme moi et comme beaucoup d'autres que la vie ne soit pas basée sur l'argent.» Mais Berboral, beau joueur, termine sur une note positive, «vous défendez vos idées démocratiquement et je vous en remercie.»

Les internautes non-partisans ont également donné leur avis sur le sujet, comme Vieilleforge, qui salue «un bel article en vérité, bien construit, argumenté... Mais le problème, c'est qu'il est dicté par l'urgence. Faut-il qu'il vous fasse peur ce petit bonhomme obstiné qui défie presque seul le président d'une partie des Français, qui a refusé sans doute des offres alléchantes. Oui c'est un homme debout et pour cette raison, je l'apprécie même si je n'ai jamais voté pour lui.»

A lire aussi, «Evidemment», l'analyse et le débat d'André Gunthert sur la chronique de Jean-François Copé.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte