PresidentielleFrance

La Bonne Circo: les 100 circonscriptions à suivre lors des législatives des 10 et 17 juin

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 07.06.2012 à 17 h 40

Ministres, ténors de l'ancienne majorité, dirigeants du FN, partenaires de l'UMP et du PS, dissidences... Notre guide des endroits-clé du scrutin.

La session inaugurale de la 13e législature, le 26 juin 2007. REUTERS/Charles Platiau.

La session inaugurale de la 13e législature, le 26 juin 2007. REUTERS/Charles Platiau.

Si les élections législatives ont une grande importance au plan national, en donnant ou non au président de la République et à ses ministres une majorité pour gouverner, elles consistent en 577 élections locales, chacune particulière, entre parachutages, dissidences, accords et désaccords entre partis… Pour les suivre au plus près, Slate a décidé de lancer La Bonne Circo, une page spéciale regroupant l’ensemble des circonscriptions, triées par régions et départements.

Pour chacune d’entre elles, les résultats s’afficheront en direct au soir du premier et du second tour, les 10 et 17 juin, et il est possible de retrouver sa circonscription en tapant le nom de sa ville.

Nous avons également choisi de faire un focus sur 100 circonscriptions jugées particulièrement intéressantes (au moins une par région métropolitaine ainsi que pour l'Outre-mer et les Français de l'étranger), qui bénéficient d’une présentation détaillée. Présentation en forme de jeu des sept familles.

1. Les nouveaux ministres

24 d’entre eux sont candidats titulaires, et un en suppléant, Michel Sapin dans l’Indre. Si Jean-Marc Ayrault sera, sauf tremblement de terre, facilement réélu, la situation s’annonce plus compliquée pour Aurélie Filippetti en Moselle, Pierre Moscovici dans le Doubs, Sylvia Pinel dans le Tarn-et-Garonne, Marie-Arlette Carlotti dans les Bouches-du-Rhône, Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne, Benoît Hamon dans les Yvelines, Marisol Touraine en Indre-et-Loire…

2. Les dirigeants de l’ancienne majorité

Leur chef de file a perdu le 6 mai. Eux vont désormais essayer de conquérir pour la première fois un siège de député (Claude Guéant dans les Hauts-de-Seine, Henri Guaino dans les Yvelines), de remporter un nouveau siège (François Fillon à Paris) ou de conserver le leur (Jean-François Copé en Seine-et-Marne, François Baroin dans l’Aube, Laurent Wauquiez en Haute-Loire, Bernard Accoyer en Haute-Savoie, Valérie Rosso-Debord et Nadine Morano en Moselle, Michèle Alliot-Marie en Pyrénées-Atlantiques, Bruno Le Maire dans l’Eure, Valérie Pécresse dans les Yvelines, Nathalie Kosciusko-Morizet dans l’Essonne, Xavier Bertrand dans l’Aisne, Eric Woerth dans l’Oise…).

3. Les ténors du Front national

Si sa campagne dans le Pas-de-Calais est très médiatisée, il n’y a pas que Marine Le Pen qui peut entretenir des espoirs. Quel score réaliseront Gilbert Collard dans le Gard, Julien Rochedy dans le Rhône, Bruno Gollnisch dans le Var, Florian Philippot en Moselle, Paul-Marie Coûteaux en Haute-Marne, Wallerand de Saint-Just dans la Somme ou Marion Maréchal-Le Pen dans le Vaucluse?

4. Les «partenaires» du PS

Front de gauche, écologistes ou chevènementistes, ils pourraient constituer la force d’appoint indispensable de la future majorité: quelle performance réaliseront Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont, François Asensi et Stéphane Gatignon en Seine-Saint-Denis, Cécile Duflot et Denis Baupin à Paris, Philippe Meirieu dans le Rhône, Eric Coquerel en Corrèze, Antoine Waechter dans le Haut-Rhin, ou encore le MRC, qui s’est vu attribuer une poignée de circonscriptions gagnables, dont celle de son chef de file à Belfort?

5. Les francs-tireurs du centre et de la droite

Ils ont complété, combattu ou coexisté avec l’UMP pendant le quinquennat. Quel sera le destin de François Bayrou dans les Pyrénées-Atlantiques, Jean-Christophe Lagarde en Seine-Saint-Denis, André Santini dans les Hauts-de-Seine, Jean-Louis Borloo et Christian Vanneste dans le Nord, Rama Yade dans les Hauts-de-Seine, Hervé Morin dans l’Eure, Nicolas Dupont-Aignan dans l’Essonne, ou encore du villepiniste Jean-Pierre Grand dans l’Hérault, du boutiniste Jean-Frédéric Poisson dans les Yvelines ou du villiériste Dominique Souchet en Vendée?

6. Les dissidences à gauche

S’il y en a aussi à droite, ce sont surtout celles de la gauche qui ont retenu l’attention: Olivier Falorni en Charente-Maritime face à Ségolène Royal, Philippe Vuilque dans les Ardennes, Lisette Narducci dans les Bouches-du-Rhône, Jean-Pierre Kucheida dans le Pas-de-Calais, Alain Fillola en Haute-Garonne, René Dosière dans l’Aisne ou le rugbyman Didier Codorniou dans l’Aude tentent ainsi de décrocher un siège contre un candidat du PS.

7. Les curiosités du scrutin

Il y a les nouvelles circonscriptions de l’étranger, qui couvrent jusqu’à 49 pays: nous avons choisi d’en retenir plus particulièrement quatre, en Amérique du Nord, en Royaume-Uni/Irlande/Scandinavie, en Europe du Sud/Israël et en ex-URSS/Asie/Océanie.

Les bizarreries du redécoupage Marleix de 2010: en Lozère, par exemple, les deux circonscriptions ont été fusionnées en une seule… où se présentent au premier tour les deux députés UMP sortants! Ou encore les candidatures de «couples» père-fils Guéant (dans les Hauts-de-Seine et le Morbihan) et Marleix (dans le Cantal et l'Eure-et-Loir).

Un hashtag par circonscription

A l’occasion des législatives, Slate a aussi décidé de s’associer avec l’AFP pour proposer un système d’identification des circonscriptions sur Twitter, afin de faciliter le suivi d’une circonscription en particulier pour les utilisateurs du réseau. Chaque circonscription est donc associé à un hashtag de type #circo — Numéro du département — Numéro de la circonscription. Par exemple, en utilisant le hashtag #circo6211, il est possible de suivre toute l’actualité de la onzième circonscription du Pas-de-Calais, où se présentent Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

La liste complète des hashtags avec les cantons qui composent chaque circonscription est disponible ici.

Jean-Marie Pottier

Fiches des circonscriptions réalisées par Pierre Ancery, Jean-Laurent Cassely, Judith Chetrit, Olivier Clairouin, Yannick Cochennec, Emmanuel Daniel, Cécile Dehesdin, Delphine Dyèvre, Grégoire Fleurot, Vincent Glad, Mathieu Grégoire, Johan Hufnagel, Sébastien Jaime, Margherita Nasi, Jean-Clément Nau, Jean-Marie Pottier, Charlotte Pudlowski, Hugues Serraf, Olivier Tesquet.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (944 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte