Tech & internet

Le «jour du porno» sur YouTube

Temps de lecture : 2 min

YouTube, le plus gros site de partage de vidéos en ligne du monde, a été inondé par des vidéos pornographiques. Il semblerait que l'opération, qui a été baptisée «le jour du porno», ait été lancée par des membres du site de partage 4Chan's, réputé pour sa culture provocatrice et ses coups d'éclat sur le Web.

Pour rendre leurs vidéos plus difficiles à trouver, elles on été uploadées sous des noms de stars pour adolescents comme Hannah Montana ou les Jonas Brothers, et débutent comme des vidéos anodines avant que les scènes pornographiques apparaissent à l'écran.

Selon un membre de 4Chan, l'attaque est une réponse à l'effacement de nombreuses vidéos musicales effectué par YouTube en raison des droits d'auteurs. Un porte-parole de YouTube a confirmé que la plupart des vidéos pornographiques avaient été enlevées, mais que «cela peut prendre du temps pour que les résultats de recherche de vidéos disparaissent du site.»

Cet épisode met en lumière les problèmes posés par l'approche de Youtube, qui télécharge les vidéos des utilisateurs avant de les modérer, et la facilité à mettre du contenu pornographique sur un site visité par des millions d'utilisateurs chaque jour.

[Lire l'article complet sur Tech Radar]

(Photo: Gillyberlin, Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Un activisme trop voyant peut mettre en péril des opportunités de carrière, mais faut-il renoncer à s'engager pour autant?

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

Dans une série de quatre épisodes, la journaliste spécialiste du web Lucie Ronfaut dévoile les dessous du succès de la plateforme de blogging.

Pour enfin réussir à décrocher de votre téléphone

Pour enfin réussir à décrocher de votre téléphone

Il faut commencer par identifier les moments accaparés par les écrans qui vous paraissent toxiques.

Newsletters