Monde

L'Iran teste un missile de moyenne portée

Temps de lecture : 2 min

Les Etats-Unis ont confirmé mercredi 20 mai que Téhéran avait lancé avec succès un missile de moyenne portée, soulignant que ce test confortait leurs inquiétudes vis-à-vis du programme nucléaire iranien.

«Selon les informations que j’ai lues, le test a été un succès, le missile aura un rayon d’action d’environ 2.000 à 2.500 kilomètres», a déclaré Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, confirmant le tir annoncé plus tôt par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

«En raison de certains des problèmes qu’ils rencontrent avec leurs moteurs, nous pensons que le rayon d’action est plutôt dans le bas de la fourchette, au moins à ce stade des essais», a-t-il détaillé. Il a en revanche dit ignorer si le missile avait bien touché sa cible, comme le revendique Téhéran.

La Maison Blanche a indiqué que les efforts iraniens pour se doter de missiles balistiques et leurs ambitions nucléaires continuaient de préoccuper Barack Obama. Les Occidentaux craignent que le programme balistique de Téhéran puisse lui permettre de disposer de missiles équipés de têtes nucléaires ce qui constituerait une menace pour Israël et l’Europe.

Photo: Un missile iranien sol-sol Reuters

Newsletters

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

Dans la société bugis, les makkunrai, les oroani, les calalai, les calabai et les bissu correspondent à cinq façons d'être au monde.

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Indissociable de l'ombre de la reine d'Angleterre, à la fois témoin et acteur des bouleversements du siècle dernier, le prince Philip était pour son temps plus avant-gardiste qu'on ne l'imagine.

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

L’ancien président des États-Unis a soutenu qu’un des vaccins devrait porter son nom, lors d’un discours prononcé devant les instances du Parti républicain.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters