Monde

Hugo Chavez pourra rester au pouvoir après 2012

Temps de lecture : 2 min

Dix sept millions de Vénézuéliens étaient appelés aux urnes

Le président vénézuelien Hugo Chavez a remporté le réferendum du dimanche 15 février avec 54,36 % des suffrages pour le oui, selon des résultats partiels publiés dimanche soir. "C'est une victoire nette du peuple, (...) de la révolution", a très vite réagi Hugo Chavez. Pour lui permettre de rester à la tête du pays au-delà de 2012, il fallait modifier la constitution qui limite à deux les mandats de six ans de président.

Hugo Chavez, âgé de 54 ans, ancien militaire de carrière, dirige le Vénézuela depuis une décennie et l'a lancé dans une révolution d'inspiration castriste. Le 2 décembre 2007, les électeurs avaient rejeté une réforme constitutionnelle permettant la réelection du président après deux mandats.

L'opposition dénonce depuis plusieurs semaines des manipulations électorales.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Arrivée du Tour de France, baleines échouées en Australie et accélération de l'épidémie de Covid-19… La semaine du 19 au 25 septembre 2020 en images. 

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Le 15 septembre, les dirigeants d'Israël, des Émirats arabes unis et de Bahreïn se sont retrouvés à la Maison-Blanche pour apposer leurs signatures aux accords d'Abraham. Il s'agit de deux traités de paix entre Jérusalem et Abou Dabi d...

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

Les défenseurs de cette doctrine affirment qu'elle protège les intérêts de l'État turc et réfutent les accusations d'expansionnisme.

Newsletters