Le système GPS «proche de la rupture»

Slate.fr, mis à jour le 19.05.2009 à 15 h 31

Utiliser un outil de navigation par satellite pour aller d'un point A à un point B est devenu un des symboles incontournables de la vie moderne. Mais les experts préviennent que le système GPS pourrait être proche de l'effondrement, selon le Guardian.

Des membres du gouvernement américain craignent que la qualité du Global Positioning System (GPS) commence à se détériorer dès l'année prochaine, entraînant des pannes fréquentes et même l'envoi de mauvais itinéraires à des millions d'utilisateurs à travers le monde.

L'US Air Force, qui supervise le réseau de satellites GPS qui orbitent autour de la terre, n'a pas les moyens et la bonne gestion nécessaires au bon fonctionnement des satellites, selon un rapport du gouvernement américain. «Nous ne savons pas si l'US Air Force pourra acquérir de nouveaux satellites à temps pour maintenir le service GPS actuel sans interruption. Si ce n'est pas le cas, certaines opérations militaires et utilisateurs civils pourraient être affectés» écrit le rapport.

Le défaut du système GPS pourrait également jouer en faveur d'autres pays, et notamment de Galileo, le système GPS européen qui doit être mis en service dans l'année pour concurrencer les Etats-Unis.

[Lire l'article complet sur The Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte