Culture

Virées nocturnes alcoolisées à Cardiff

Temps de lecture : 2 min

Quatre ans de photos

En France, le débat sur la «biture expresse», cette nouvelle mode chez les jeunes qui consiste à boire beaucoup en peu de temps pour atteindre un état d'ivresse avancé, fait rage depuis deux ans. Mais au Royaume Uni, le phénomène n'a rien de nouveau et fait partie de la vie des jeunes Britanniques depuis plusieurs décennies.

Un jeune photographe polonais a immortalisé pour le Daily Mail quatre ans de virées nocturnes à Cardiff, immortalisant les jeunes venus pour s'amuser et s'adonner au «binge drinking», la version originale de la biture expresse.

Parmi les scènes tristement courantes à la sortie des bars et boîtes de nuit, un jeune homme ensanglantés après une bagarre, un autre écroulé dans un tas de boîtes de Fish & Chips, des filles très légèrement vêtues assises affalées sur le trottoir.

«Ayant commencé la photo en 2003, Maciej [le photographe] a voyagé dans plus de 20 pays mais assure qu'il n'a jamais vu rien de comparable aux scènes de la nuit de Cardiff» note le Daily Mail.

[Lire l'article complet et voir les photos sur The Daily Mail]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Aux Beaux-Arts, un programme permet à des artistes réfugiés de ne pas perdre la main

Aux Beaux-Arts, un programme permet à des artistes réfugiés de ne pas perdre la main

Le dispositif Hérodote permet à des artistes réfugiés et demandeurs d'asile de suivre des cours de français. Une manière de réintégrer un univers artistique.

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

Après dix ans d'intrigues, la fin de cette série tournée est imminente. Elle a été d'une efficacité redoutable, voici pourquoi.

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

[BLOG You Will Never Hate Alone] De nos jours, pour ne pas froisser les victimes d'actes ignominieux, on voudrait réduire au silence l'humour et ceux qui en usent.

Newsletters