Politique

Européennes: le clip, outil de base des partis sur le web

Temps de lecture : 2 min

La campagne des partis pour les élections européennes sur Internet passent par des petits clips, le plus souvent amusants. Le gouvernement a réalisé un clip pour inciter les gens à voter. Mais le Parti socialiste a demandé son retrait, estimant que c'était de la propagande pour l'UMP. «Il n'y a pas une seule image du Parlement européen», estime Benoît Hamon, qui dénonce un «mélange des genres scandaleux», rapporte Le Figaro. Le PS proteste notamment contre des scènes mettant en avant la présidence française de l'UE en 2008, donc favorables à Nicolas Sarkozy.

Le PS a multiplié les clips s'amusant à parodier la dernière publicité d'Apple. A l'UMP, ce sont les jeunes militants qui s 'activent, les Verts ont fait un lipdub.

Mais les plus forts, ce sont les partisans de Libertas, le parti anti-européen de De Villiers. En multipliant les vidéos parodiques qui dénoncent les 'Bullocrates' de Bruxelles, ils ont fait le buzz.

Et enfin, grâce au Parlement Européen, on apprend que descendre les poubelles, c'est mieux que Meetic...

Newsletters

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

[Tribune] Comment le fondateur du Parti socialiste et de L'Humanité pouvait-il défendre ce qui est aujourd'hui honni par la quasi-totalité de la classe politique française?

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Pour la deuxième fois en près de trois ans de mandat, le président a invité ce 15 janvier les journalistes à l'Élysée pour un échange informel mais néanmoins tendu.

Pourquoi le Megxit a-t-il (presque) fait oublier le Brexit?

Pourquoi le Megxit a-t-il (presque) fait oublier le Brexit?

Direction Londres, qui connaît un mois de janvier mouvementé. À la fin du mois, le 31, nos amis britanniques vont dire bye bye à l'Europe. Des adieux prévus de longue date, maintes fois repoussés. Ceux qu'on n'avait pas vu venir en revanche,...

Newsletters