Économie

UBS va augmenter ses cadres pour les retenir

Temps de lecture : 2 min

UBS, la première banque suisse, a annoncé ce week-end qu'elle avait l'intention d'augmenter les salaires des cadres de sa banque d'investissement pour faire face à la fuite des cerveaux. «Nous constatons que nous perdons systématiquement des gens dans des domaines importants et dont nous avons besoin. Et ça nuit à notre capacité concurrentielle» a confié le président d'UBS, Kaspar Villiger, au Berner Zeitung.

«Il y a eu des augmentations de salaire exceptionnelles dans le secteur de la banque d'investissement, afin de conserver les bons employés» a confirmé Andreas Kern, le porte-parole d'UBS, au Sonntag.

Reste à savoir où UBS, qui est dans une situation difficile, va trouver de l'argent. «Selon des chiffres du spécialiste financier Lipper, rien qu'en avril, UBS aurait subi une perte de 900 millions de francs [600 millions d'euros]. A cela s'ajoutent 2,54 milliards de francs [1,68 milliard d'euros]qui pourraient échapper à la banque car ils proviennent de contrats à mauvaise solvabilité, selon le rapport trimestriel» note Le Matin.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

L'industrie américaine de plastique émettra davantage de gaz à effet de serre que celle du charbon d'ici 2030, alerte un nouveau rapport.

Bercy

Bercy

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

En se prononçant pour la construction de nouveaux réacteurs, Macron remet le sujet à l'ordre du jour. À droite, c'est clairement oui, à gauche, c'est plutôt non, avec plus ou moins de clarté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio