A La Courneuve, des policiers visés à l'arme de guerre

Slate.fr, mis à jour le 17.05.2009 à 12 h 54

A l'arme lourde. Des policiers de La Courneuve qui transportaient dimanche vers 3 heures du matin un suspect à l'hôpital de Bondy ont été la cible de tirs à l'arme de guerre, raconte Le Parisien. Leur fourgon a été bloqué au niveau d'un rond point par une voiture quand un «homme armé d'un fusil en est sorti et a déchargé sur le fourgon de police une rafale de balles». Selon «certaines sources» cités par le site du quotidien, «il s'agit d'une arme de fort calibre, "sans doute une Kalachnikov". Le tireur et le suspect transporté ont pris la fuite mais ce dernier, soupçonné d'avoir lui même tiré sur la police au pistolet à grenaille un peu plus tôt dans l'après-midi, a été repris à La Courneuve.

Les syndicats de police ont rapidement réagi, parlant de «véritable piège» ou de «guet-apens». L'Unsa-police (premier syndicat de police) estime qu'«aujourd'hui encore, à la Courneuve une catastrophe a été évitée mais jusqu'à quand? Les policiers nationaux sont toujours en première ligne, sans qu'une réflexion pour “déminer” les banlieues n'ait été trouvée».

[Lire l'article sur le site du Parisien.]

Image de une: CC Flickr Colargol

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte