Démocratie pour l'Arabie Saoudite?

Slate.fr, mis à jour le 15.05.2009 à 19 h 23

Une pétition réclame un parlement élu et une monarchie constitutionnelle

Soixante dix sept démocrates saoudiens ont envoyé une pétition au Roi Abdallah qui demande un parlement élu, une limite à la nomination des princes à des postes officiels et la fin des tribunaux secrets qui jugent les terroristes.

Selon le Christian Science Monitor, cette pétition est un nouveau petit signe du mouvement démocratique naissant dans cette monarchie absolue. Les pétitionnaires, qui se présentent comme des défenseurs des droits de l'homme, souhaitent une « monarchie constitutionnelle comme le Royaume-Uni, le Maroc et la Jordanie ». « Le peuple saoudien a le droit de prendre part aux décisions du pays », ajoutent-ils.

En 2003, une pétition du même ordre avait été lancée. Les auteurs avaient été emprisonnés avant d'être libérés par le roi Abdallah lors de son accession au trône en 2005. L'année dernière, c'est Matrouq al Faleh qui a été en prison pendant 8 mois. Ce professeur de sciences politique avait publié un rapport alarmant sur les conditions de vie des prisonniers.

[Lire l'article complet sur le Christian Science Monitor.]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte