France / Économie / Life

Epicerie sociale en crise

Temps de lecture : 2 min

Les clients sont obligés de se rationner.

Porte de Vitry, entre la gare d'Austerlitz et les boulevards des Maréchaux. Une devanture blanche, derrière laquelle se cache une épicerie sociale, raconte le blog Engrenages qui dresse quotidiennement le portrait des Français face à la crise.

Une épicerie sociale propose des produits de base à prix cassés. Les clients sont sélectionnés par la mairie de Paris: le plus souvent des bénéficiaires du RMI ou des travailleurs en arrêt maladie longue durée. Ces épiceries leur permettent de continuer à s'alimenter dignement et de manière équilibrée: des marques à prix discount, des paniers de fruits et de légumes frais.

La crise est arrivée jusque dans les rayons de l'épicerie sociale. Depuis le mois de mars, elle a vu sa fréquentation augmenter de 50%, passant de 60 familles par semaine à 90. Et les profils de la clientèle se sont multipliés: travailleurs pauvres, jeunes diplômés, cadres déchus... Les assistantes sociales du 13e arrondissement envoient tous les jours de nouveaux clients. Du coup, les rayons de l'épicerie se vident et les habitués sont obligés de se rationner, pour partager.

Lire l'article au complet sur le blog Engrenages, sur le site du Monde

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters