Société

Loi Evin: cadrage-débord à la mode galloise

Temps de lecture : 2 min

Le sponsor des rugbymen gallois a trouvé un truc.

Venir jouer la France à Saint-Denis est toujours un casse-tête pour les Gallois. Pas tant pour les rugbymen, favoris du Tournoi cette année, que pour le sponsor de l'équipe, une célèbre marque de bière du côté de Cardiff. Tous les deux ans, «Brains» doit se triturer les méninges pour éviter que la marque ne soit visible en France, conformément à la loi Evin.

Pour la rencontre du 27 février prochain, au Stade de France, «Brains» a fait très fort, raconte une journaliste du Western Mail. Ils se sont aperçus que «Try» signifiait «Essai» en français. Or, «Essai» se prononce «SA» dans la langue de Tom Jones et SA est la marque iconique du brasseur. A Saint-Denis, le maillot des diables rouges sera donc agrémenté d'un «Try SA». Essai transformé.

En savoir plus:

Newsletters

Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales

Comme les femmes, les filles aussi peuvent être victimes de violences conjugales

Des sales cons, on peut en rencontrer toute notre vie, même au début.

Reconfinement: les plus de 40 ans ne sont pas si sages que vous le croyez

Reconfinement: les plus de 40 ans ne sont pas si sages que vous le croyez

Sorties, petites infractions et abus sur les motifs de déplacement… Jeunes comme plus âgés, ils sont nombreux à déroger aux règles du confinement.

«Sécurité globale»: l'article 24 vous effraie, attendez de lire le 25

«Sécurité globale»: l'article 24 vous effraie, attendez de lire le 25

Il permet aux forces de l'ordre de conserver leur arme, en dehors de leur service, dans les établissements recevant du public. Même les forces américaines n'ont jamais obtenu une telle faveur.

Newsletters