Des retraites payées par erreur depuis 25 ans

Temps de lecture : 2 min

Les Echos révèlent une erreur de la Caisse nationale d'assurance-vieillesse qui a coûté 380 millions d'euros en 25 ans. Depuis 1984, le programme informatique de la CNAV l'a amenée à surestimer le nombre de trimestres validés en cas de chômage à une population que Les Echos estiment à plus d'un million de salariés.

Brice Hortefeux et Eric Woerth ont demandé à l'Inspection générale des finances et à l'Inspection générale des affaires sociales d'estimer l'impact financier total de cette erreur, d'identifier les défaillances des procédures de contrôle, et de rectifier le compte de trimestres des assurés nés après 1955.

[Lire l'article complet sur Les Echos]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Newsletters