Pinterest: guide d'utilisation à l'usage des sceptiques

 Drawing pins / Public Domain Photos via Flickr CC License by

Drawing pins / Public Domain Photos via Flickr CC License by

Une utilisatrice inconditionnelle de ce nouveau réseau social visuel tente d'y convertir sa collègue.

Pinterest, le «tableau de liège virtuel» où les utilisateurs peuvent poster des images de tout et n’importe quoi, allant des supports faits maison pour i-Pod  aux fenêtres de toit très design est le réseau social le plus branché de 2012!

En janvier, le site a enregistrée plus de 10 millions de visiteurs uniques. Les spécialistes de la culture web se bousculent pour expliquer son incroyable attrait. Mais même si Pinterest séduit chaque jour de nouveaux utilisateurs, le site laisse perplexes ceux qui ne sont pas habitués à poster sur le Web. Dans cette conversation, la conceptrice Web de Slate, Holly Allen, déjà fan de Pinterest, présente les atouts de ce nouveau réseau social à Jessica Grose, une rédactrice de Slate encore sceptique à propos du concept.

Jess:
Je ne suis pas quelqu’un de visuel. Je me suis quand même baladée à plusieurs reprises sur Pinterest, mais je n’arrive pas à comprendre le véritable intérêt de ce site. Où que j’aille, je tombe sur des rubans sur les pages d’accueil. Et puis c’est fou comme tout le monde a l’air obsédé par les dessins et décorations sur les ongles. Je ne vois pas à quoi ça sert de prendre des photos trouvées un peu partout sur la Toile pour les afficher sur un tableau virtuel. Tu peux m’expliquer?

Holly: Pas la peine d’aller chercher n’importe quoi. Je me demande si celles et ceux qui ne comprennent pas à quoi sert ce site sont au courant qu’il y a deux parties. Apparemment, la plupart des gens savent qu’ils peuvent se rendre sur ce site pour rechercher des images que d’autres internautes ont «punaisées» [NDT: affichées à l’aide d’une punaise virtuelle] et «repunaiser» les images qui leur plaisent. Mais es-tu au courant qu’une partie du site vit dans ton navigateur? En ajoutant le bouton «pin it» (punaiser) à la barre d’outils de ton navigateur, tu peux te servir de Pinterest pour sauvegarder tout ce qui contient une image: un bon petit plat pour ce soir, un lieu de vacances, des coupes de cheveux sympas, des créations visuelles géniales ou encore des bouquins que tu as envie de lire.

Mettons que tu cherches un appartement et que tu en voies deux qui t’intéressent sur le site de petites annonces Craigslist et quatre sur d’autres sites d’annonces immobilières. Au lieu d’ajouter six pages à tes Favoris, tu n’as qu’à cliquer sur «pin it». Toutes les images des pages que tu as visitées seront alors conservées. Tu pourras ensuite cliquer sur ton image favorite, rédiger une courte légende et sélectionner le tableau Pinterest sur lequel tu veux l’afficher. Plus tard, tu pourras te rendre sur Pinterest et voir dans un seul et même endroit toutes les photos d’appartements dans le cadre de ta recherche. Et il y a une valeur ajoutée: lorsque tu cliques sur une photo, tu es redirigée vers le site Internet où tu l’as trouvée au départ, et tu accèdes à toutes les infos pratiques. Tu vois, c’est bien foutu comme truc?

Jess: Je reconnais que c’est pratique pour les gens qui ont une mémoire visuelle. Mais quand tu préfères l’écrit au visuel (si ce sont les textes qui stimulent ta mémoire et tes sens), en quoi est-ce plus utile que de simplement marquer une page sur ton navigateur?

Holly: Ben, je crois qu’un visuel envoie quand même un signal à ta mémoire. En cas de besoin, tu peux savoir en un coup d’œil ce qui se cache derrière une page marquée comme Favori. Je te donne un autre exemple. Admettons que ton mari veuille rénover votre salle de bain. Tu es bien décidée à faire appel à Carrera marble, mais ton mari, lui, n’est pas convaincu. Pour lui prouver que c’est ce qu’il vous faut, tu peux trouver quelques sites Internet pour lui prouver que Carrera marble est le meilleur choix possible. Si tu t’es contentée de marquer des pages Web, il faudrait pouvoir t’y retrouver dans des trucs de ce genre:

Carrelage de sale de bain en marbre | Maison & Intérieur
salles de bain – tapis et déco

Salles de bain – salles d’eau luxueuses signées carrera marble grande salle de bain marbre carrera marble
Installation de la «backsplash 247reno» de Carrera marble.

Alors, peux-tu me dire tout de suite laquelle de ces pages marquées contient la magnifique baignoire sur pieds qui te plaît? Difficile, hein? Eh bien, si tu passes par Pinterest, c’est simple. Au lieu de générer une liste de mots aléatoires dans un menu déroulant, Pinterest te permet de trouver ce que tu cherches en un coup d’œil. Ça t’évite d’avoir à dire: «Euh, non, deux secondes… C’est pas ça que je voulais te montrer.»

Jess: D’accord, c’est pas bête (même si j’ignorais totalement ce qu’était Carrera marble avant qu’on ait cette discussion). Mais il y a autre chose qui me chiffonne. Aux Etats-Unis, les utilisateurs de Pinterest sont essentiellement des femmes qui s’intéressent au travail manuel, à la décoration et à la mode. Et j’ai été surprise d’apprendre qu’au Royaume-Uni, ce sont majoritairement les hommes qui l’utilisent. Pourtant, il ne semblerait pas qu’ils aient des centres d’intérêts visuels: selon le site AG Beat, les hommes britanniques sont très branchés «capital risque, statistiques Web, optimisation des moteurs de recherche et marketing». Comment «afficher» ces passions via Pinterest?

Holly: En fait, ils peuvent punaiser des graphes, des diagrammes ou des rapports. Le site permet aussi de dialoguer et de commenter des images. Une photo/vidéo que tu as publiée peut susciter une conversation qui lui est associée. 

Jess: Certains de nos collègues que je ne nommerai pas sont mal à l’aise avec le fait que toutes les images punaisées sur Pinterest sont publiques. Comment faire si tu veux poster des images de cupcakes/robes de mariée/fouets en cuir, mais que tu n’as pas envie que le monde entier pense que tu es restée une petite fille/obsédée par le mariage/attirée par des pratiques sexuelles spéciales? Comment contourner ça?

Holly: Tu ne peux pas le faire. Tous les contenus de Pinterest sont accessibles à tous les internautes. A celui ou celle qui veut vraiment afficher des choses associées à la puérilité/au mariage/au fétichisme, je suggèrerais de tricher un peu et de donner à son tableau d’affichage un titre du genre «Recherches professionnelles». Comme ça personne ne se doutera de quoi que ce soit. Parfois, je «cache» des cadeaux que je compte faire aux gens de cette façon: je les punaise pour ne pas oublier. Tu vois cette flèche? Elle pointe vers une horloge-robot découpée au laser. Un cadeau caché que j’ai ensuite acheté à mon fils.

Jess: Bon, OK, tu m’as convaincue. Faudrait que je passe un peu plus de temps sur Pinterest. Mais, actuellement, je ne rénove rien du tout et je ne cherche pas de vêtement particulier. Je ne cherche pas non plus d’idées de projet. Ma seule obsession sur Pinterest jusqu’ici a été la page fascinante d’Ann Romney, pleine de recettes de muesli. D’après toi, comment je pourrais m’initier à Pinterest?

Holly: A ta place, je commencerais simplement par un tableau intitulé «Les choses que j’aime», ou quelque chose comme ça. Là, punaise des choses que tu aurais envie d’avoir. Par exemple des ballerines, une œuvre d’art, un nouveau bouquin, une housse de couette ou, pourquoi pas, un chiot? En faisant une liste et en semant les miettes, comme ça, des trucs qui te plaisent, ce sera un jeu d’enfant pour ton mari de trouver ton prochain cadeau d’anniversaire.

Jess: P’tit Welsh corgi croisé husky, j’te veux!

Holly Allen et Jessica Grose

Traduit par Micha Cziffra

Partager cet article