Le versant allemand de l'affaire Tarnac

Slate.fr, mis à jour le 12.05.2009 à 11 h 33

Libération a rencontré les Allemands qui ont revendiqué neuf sabotages le 8 novembre 2008 sur les lignes TGV et le réseau ferré allemand. Dans un communiqué le 10 novembre, des activistes allemands disaient avoir perpétré les sabotages «A la mémoire de Sébastian», en référence à Sébastien Briat, un français mort en 2004 lors d'un blocage de train transportant des déchets nucléaires.

Le communiqué est au dossier d'instruction de l'affaire Julien Coupat, mais le juge anti-terroriste en charge du dossier n'a posé qu'une question sur le sujet en six mois, explique Libération. Les activistes allemands, qui ont fait des trains transportant des déchets nucléaires leur cible préférée, reviennent sur les techniques de sabotage de trains, et sur les sabotages du 8 novembre.

[Lire l'article complet sur Libération]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte