Le nouveau Star Trek trop misogyne

Slate.fr, mis à jour le 12.05.2009 à 11 h 27

La science-fiction n'est pas seulement une échappatoire pour geeks, c'est aussi et surtout une réflexion sur la société, philosophe le Guardian. En créant un nouveau monde avec de nouvelles règles, les scénaristes renvoient une réflexion sur le monde réel et sur les codes sociaux que nous prenons pour acquis.

En la matière, Star Trek a toujours eu une vision progressiste de l'avenir, avec un équipage cosmopolite et composé de représentants des deux sexes, explique le Guardian. Mais le nouvel opus de la saga, imaginé par JJ Abrams, dépeint un futur dépassé, estime le quotidien.

Les rôles féminins du film ne traduisent aucune avancée dans la vision des femmes. Elles ne portent toujours pas de pantalons, et leur rôle dans la trame se limite à des activités de procréation (et les activités qui y sont associées) avec Spock et Kirk.

«Tout compte fait, ce que nous avons sur nos écrans cet été est du Star Trek dans la forme (plus jeune, plus beau, embelli par les effets spéciaux), mais pas dans l'esprit: pour répondre aux aspirations de la série, il aurait fallu que le film aille beaucoup plus loin que ses prédécesseurs.»

[Lire l'article complet sur le Guardian]

A lire sur le même sujet, Star Trek version JJ Abrams vaut le détour.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte