Culture

Victoires de la musique 2012: une autre cérémonie est possible [VIDÉOS]

Johan Hufnagel

Les artistes récompensés samedi ne reflètent pas la vitalité de la scène française. Ecoutez nos contre-propositions et votez.

Benjamin Biolay, Festival à Nyon en juillet 2010. REUTERS/Denis Balibouse.

Benjamin Biolay, Festival à Nyon en juillet 2010. REUTERS/Denis Balibouse.

La catégorie Artistes interprètes de l’année symbolise à elle seule ce qui ne fonctionne pas dans les Victoires de la musique 2012. Keren Ann, Benjamin Biolay, Julien Clerc, Thomas Dutronc, Catherine Ringer et Hubert-Félix Thiéfaine sont —ou ont été— des interprètes estimables. Mais ils ne représentent pas la variété et la vitalité de la scène française.

Comme lors des éditions précédentes, les Victoires de la musique diffusées le 3 mars récompenseront de la variétoche, encore de la variétoche, toujours de la variétoche (on a le droit d'être très populaire, de vendre des millions de disques de musique bretonne ou de s’appeler Zaz, ça ne donne pas forcément droit au ticket d’entrée de la catégorie meilleure artiste ou interprète). La variétoche de papa (voire de grand-papa), on aime bien, mais il n'y a pas que ça sur nos playlists... Alors bien sûr, on dira que certaines catégories ghettos sont faites pour ça, accueillir les meilleurs interprètes électro, rock, hip hop, etc, les valeurs «montantes», les labels «indé». 

Mais même là, les sélectionneurs ne brillent pas par leur prise de risque. Comme s’il ne s’agissait que de récompenser des artistes ou des interprètes déjà établis, lancés par les promos bulldozers des majors, multi-diffusés sur les radios musicales…

D'autres Victoires sont possibles, plus riches, plus variées, plus fraîches, plus innovantes et qui collent davantage aux scènes rock/pop/chanson/electro/dance/hip-hop que ce que nous auront le droit de regarder, un peu sidérés, samedi soir, sur France 2. La musique en France et les téléspectateurs méritent mieux!

Nous avons donc proposé à quelques-uns des contributeurs de Slate, confrères d'autres rédactions, de réparer un peu ces Victoires (d’ailleurs, dans un souci de transparence, nous publions les noms des votants du panel Slate, selon le principe d’un contributeur une voix [1]. Peut-être que cela donnera des idées aux organisateurs des Victoires) et de vous montrer, ou rappeler, la diversité et la qualité de la musique Made in France.

A vous, désormais, d’écouter notre présélection et de voter, via notre page Facebook, pour chaque catégorie.

Johan Hufnagel

PS: pour ceux qui possèdent Spotify, la playlist complète est à découvrir ici.

Pour les autres, nous avons intégré des liens vers les vidéos ou les albums sur Deezer et Spotify.

ARTISTE OU INTERPRÈTE DE L'ANNÉE

» VOTEZ ICI

Keren Ann

Benjamin Biolay

Cascadeur

Le Prince Miiaou

Miossec

Woodkid

GROUPE DE L'ANNÉE

» VOTEZ ICI

1995

Fránçois & The Atlas Mountains

Kim Novak

Moriarty

Stuck In The Sound


GROUPE OU ARTISTE RÉVÉLATION

» VOTEZ ICI

Concrete Knives

Juveniles

The Shoes

Mina Tindle

Album de chansons 

» VOTEZ ICI

Chansons Ordinaires — Miossec / Deezer / Spotify

E Volo Love — Fránçois & The Atlas Mountains / Deezer / Spotify

Notre silence — Michel Cloup / Site officiel

Mustang — Tabou / Deezer / Spotify

Double détente — Alister / Deezer / Spotify

Le Condamné à mort — Etienne Daho et Jeanne Moreau / Qobuz


Album pop/rock 

» VOTEZ ICI

Fill The Blank with your Own Emptiness — Le Prince Miiaou / Deezer / Spotify

Alesia — Housse de Racket / Deezer / Spotify

The Human Octopus — Cascadeur / Deezer / Spotify

The Shoes — Crack My Bones / Deezer / Spotify

The Golden Mean — Kim Novak / Deezer / Spotify

Joan — Maison Neuve / Deezer / Spotify

Album de musiques urbaines 

» VOTEZ ICI

Le Chant des Sirènes — Orelsan / Deezer / Spotify

Defiant Order — Birdy Nam Nam / Deezer / Spotify

Psykick Lyrikah — Derrière Moi  / Deezer / Spotify 

1995 — La Source / Deezer / Spotify

Stupeflip — Hypnoflip Invasion / Deezer / Spotify

Michto — Seth Gueko / Deezer / Spotify

Album de musiques électroniques ou dance 

» VOTEZ ICI

Total — SebastiAn / Deezer / Spotify

Living on the Edge of Time — Yuksek / Deezer / Spotify

Discodeine — Discodeine / Deezer / Spotify

Hurry Up, We're Dreaming — M83 / Deezer / Spotify

Someone Gave Me Religion — Arnaud Rebotini / Deezer / Spotify

Alcoholic’s Hymn — Koudlam  / Spotify

Audio. Video. Disco. – Justice / Deezer / Spotify

Tube de l'année 

» VOTEZ ICI

Nightcall — Kavinsky (BO de Drive) / Deezer / Spotify

Iron — Woodkid / Deezer / Spotify

Sur la planche — La Femme / Deezer / Spotify

Midnight City — M83 / Deezer / Spotify

Always — Para One & Tacteel / Spotify


Meilleur clip 

» VOTEZ ICI

Iron — Woodkid

Pursuit — Stuck In The Sound

Midnight City — M83 

Alcoholic's Hymn — Koudlam


Bande originale

Tron : Legacy R3CONFIGUR3D de Daft Punk

Drive (College, Kavinsky...)

L'Apollonide (Bertrand Bonello)

The Artist

Spectacle musical ou concert

SebastiAn

Woodkid à la Tour Eiffel

The Dø

[1] Remercions ici Ondine Benetier, Nora Bouazzouni, Johan Hufnagel, Titiou Lecoq, Alexandre Lenot, Anastasia Lévy, Ursula Michel, Agathe Ranc, Olivier Tesquet et Eric Vernay pour leurs sélections. Revenir à l'article

Johan Hufnagel
Johan Hufnagel (67 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte