Culture

Ces ministères qui caviardent Wikipédia

Temps de lecture : 2 min

Hadopi et Rue89 en sont victimes.

Le ministère de la Culture et de l'Intérieur sont très actifs sur Wikipédia pour modifier des information à leur avantage, a remarqué le blog Tech/notes. Ainsi, «un émissaire de la rue de Valois a nettoyé la fiche Hadopi pour la rendre plus présentable au commun des internautes, comme le prouve l’adresse IP laissée derrière lui (proxy-valois.culture.fr) ». L'explication de l'amendement 138 au niveau européen  du Paquet Télécoms, qui remettrait en cause la coupure de l'accès à Internet, a été modifié sous un jour favorable pour le ministère de la Culture.

De son côté, le ministère de l'Intérieur a tenté de modifier plusieurs fois en mars la fiche d'Alain Marleix, le secrétaire d'Etat chargé du redécoupage électoral, pour supprimer un lien vers un article de Rue89 qui se demandait si sa fille n'avait pas tenté de profiter d'un piston pour obtenir un poste à La Sorbonne.

«Très bien référencée dans Google, fort appréciée des internautes qui n’ont pour la plupart aucune connaissance de ces éditions en cascade, Wikipedia dérange et figure désormais au cœur des stratégies de communication», conclut le blog Tech/notes.

Lire l'article complet sur Tech/notes.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr.

Slate.fr

Newsletters

«Once Upon a Time… in Hollywood», il était plusieurs fois le cinéma du cinéma

«Once Upon a Time… in Hollywood», il était plusieurs fois le cinéma du cinéma

Très –trop?– attendu, le film de Quentin Tarantino joue avec les références du cinéma de genre, la légende de Hollywood et la mémoire d'un fait divers tragique.

«Game of Thrones», saison 8, épisode 6: «Le Trône de fer», récap et analyse

«Game of Thrones», saison 8, épisode 6: «Le Trône de fer», récap et analyse

[ATTENTION SPOILERS] Toutes les questions que l'on se pose après l'épisode 6 de la saison 8 de «Game of Thrones» (et toutes nos réponses).

Bâillonner Nick Conrad, un symptôme du conservatisme de la «Douce France»

Bâillonner Nick Conrad, un symptôme du conservatisme de la «Douce France»

De quoi faut-il le plus s'inquiéter: que le rappeur clame avoir «baisé et brûlé la France» ou que le ministre de l'Intérieur veuille saisir le procureur de la République pour censurer une œuvre?

Newsletters