Life

«Rhian se touche»: la vidéo NSFW de la santé publique britannique

Bonnie Goldstein, mis à jour le 12.01.2012 à 10 h 12

La Grande-Bretagne n'y va pas par quatre chemins pour sensibiliser le public masculin au cancer du testicule.

Capture d'écran de «Rhian Touches Herself».

Capture d'écran de «Rhian Touches Herself».

Ayant atteint la cinquantaine avant qu’Internet ne débarque, j’ai pu passer à l’âge adulte sans être exposée à la pornographie omniprésente. Venant d’une époque où les pubs télévisées pour les sprays d’hygiène féminine étaient si circonspects qu’il était difficile de comprendre ce à quoi servait le produit douteux, je suis  toujours un peu étonnée de voir des spots de 30 secondes interrompre The Good Wife ou Modern Family avec des couples heureux et séduisants expliquant pourquoi ils apprécient tant telle ou telle marque de préservatifs, de gels lubrifiants ou de produits pour lutter contre les problèmes d’érection.

Imaginez-donc le choc que j’ai eu après le visionnage d’une campagne de service public, une catégorie de publicités connue aux Etats-Unis pour leur manque d’intérêt, leur innocence et leur faible budget, créée pour le marché britannique qui utilise l’humour et le porno plutôt torride pour faire passer son important message.

Un mannequin très très suggestive

Malgré de nobles intentions, je crains que mes rédacteurs en chef ne trouvent la vidéo trop vulgaire pour la mettre dans une fenêtre accompagnant cet article. [NDT: le rédacteur en chef de Slate.fr n’y voyant pas d’inconvénient, voici la vidéo en question]

La pub de 70 secondes est produite par la vénérable agence de pub J. Walter Tompson pour la Male cancer awareness campaign, une organisation caritative qui s’adresse aux hommes et dont le but est de «réduire la gêne» et de sensibiliser aux cancers de la prostate, des testicules et de l’intestin. Elle met en scène Rhian, un mannequin du magazine masculin Maxim, et devrait faire plus qu’une simple sensibilisation chez la population ciblée.

Le clip, sobrement intitulé «Rhian se touche», apprend aux hommes (après avoir affectueusement attiré leur attention) à effectuer un auto-examen scrotal et encourage ceux trouvant une «grosseur ou une bosse» à voir un docteur dans les plus brefs délais.

Plus la détection est précoce, meilleur est le pronostic

Le cancer du testicule, relativement rare, touche généralement les hommes entre 15 et 45 ans. Au Royaume-Uni, il y a environ 2.000 nouveaux cas par an, un chiffre qui s’élève à 8.000 aux Etats-Unis (NDT: en France, il y a également 2.000 cas par an). Pour des raisons encore inconnues, le nombre de cas à l’échelle de la planète est en augmentation. Comme avec la plupart des cancers, plus il est détecté tôt, plus le pronostic est favorable.

Robert Barnes du Washington Post rapportait lundi 9 janvier 2012 le procès lancé par le Parents Television Council, une ONG qui surveille les «contenus inappropriés» sur les chaînes de télévision, contre la FCC, l’équivalent américain du CSA. L’ONG en veut à 2 Broke Girls, la nouvelle série comique à succès de la chaîne CBS, pour ses nombreuses blagues à caractère sexuel et ses incessantes «références aux seins et au vagin».

En comparaison, la Grande-Bretagne est historiquement plus correcte et réservée dans ses goûts artistiques, musicaux et littéraires que notre culture américaine un tantinet plus grossière.

Mais il semblerait qu’en ce qui concerne la santé, les Américains sont guindés par rapport aux britanniques. Bravo à cette association de sensibilisation au cancer et à son agence de pub basée à Londres JWT (que je soupçonne d’avoir abaissé ses tarifs parce que… la campagne était pour une cause si noble).

Bonnie Goldstein

Traduit par Grégoire Fleurot


VIDEOS BONUS

La Male cancer awareness campaign n’est pas la première ONG à diffuser un clip mettant en scène une femme célèbre et sexy pour encourager les hommes à se toucher les testicules. En 2005, la chanteuse Rachel Stevens s’était prêtée au jeu pour l’organisation Everyman, une autre ONG britannique de lutte contre les cancers masculins. La ressemblance avec le clip de Rhian est frappante:

Comme nous le fait remarquer LaurentBertrand dans les commentaires, l'équipe masculine de rugby anglaise avait été filmée dans un exercice encore plus direct d'auto-examen:

Et comme il n’y a pas de raison pour que seuls les hommes aient le droit à des campagnes agréables pour leur rappeler de s’auto-examiner, l’organisation américaine Rethink Breast Cancer est allée encore plus loin: elle propose une application qui envoie des rappels réguliers pour que les femmes se touchent les seins. Message envoyé par… le beau gosse de votre choix:

Bonnie Goldstein
Bonnie Goldstein (1 article)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte