Monde

Les époux Berlusconi divorcent

Temps de lecture : 2 min

Ils étalent leurs déboires sentimentaux.

Le divorce est décidé et s'étale dans la presse transalpine. Veronica Berlusconi, épouse du chef du gouvernement italien, a engagé un avocat, parlé à ses proches, prête à faire les choses «avec dignité» et mener à bien les procédures entamées à l'été 2008. Ce qui a accéléré les choses: la publication dans la Repubblica les relations de son époux avec une jeune fille de 18 ans, qui l'appelle papounet et qu'il vient voir régulièrement à Naples et la présence sur les listes européennes du PDL (parti de Berlusconi) de jeunes femmes sans autres intérêt que leurs avantageux physiques.

Berlusconi s'attache à calmer les choses, veut aller à Milan voir sa femme. Mais Veronica refuse de le voir. Pour lui parler, le Cavaliere choisit les médias et demande à sa femme de s'excuser publiquement de ses accusations dans le journal: «Veronica devra me demander des excuses publiques. Et je ne sais pas si cela suffira (...) C'est la troisième fois qu'elle me fait le coup en pleine campagne électorale. C'est trop», a déclaré Silvio Berlusconi au Corriere della Sera.

«J'ai maintenu une situation difficile (leur mariage, ndlr) par amour des enfants, mais maintenant c'est fini, les conditions ne sont plus réunies pour aller de l'avant», a-t-il ajouté à La Stampa.

Sur le journal L'Avvenire, la journaliste Rossana Sisti estime que l'Italie mérite un comportement plus sobre de la part des dirigeants; opinion critiquée mardi par le gouvernement, qui explique que la journaliste ne se serait pas permis de parler ainsi de Romano Prodi.

[lire l'article complet sur La Repubblica]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

Le site de partage de vidéos est l'un des outils de radicalisation les plus puissants.

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

Newsletters