Culture

Le son de 2011 par Slate

Temps de lecture : 2 min

Rock, pop, folk, électro, hip-hop... La rédaction a choisi ses 100 titres préférés de l'année. Avec, en bonus, une sélection de musique classique.

Des musiciens libyens abandonnent leurs instruments sur l'aéroport de Tripoli, le 10 septembre 2011. REUTERS/Anis Mili.
Des musiciens libyens abandonnent leurs instruments sur l'aéroport de Tripoli, le 10 septembre 2011. REUTERS/Anis Mili.

Electro française (M83), baladin des côtes anglaises (Baxter Dury), folkeux culte iranien (Kourosh), duo de stars hip-hop (Jay-Z et Kanye West), crooner lunaire (John Maus)... En cette fin d'année 2011, Slate.fr a choisi ses 100 morceaux préférés des douze mois qui viennent de s'écouler, compilés dans une playlist que vous pouvez écouter sur le lecteur YouTube ci-dessous, sur Spotify, sur Deezer ou sur Grooveshark... avant de nous faire part en commentaires de vos propres coups de coeur.

(En raison de la non-disponibilité de certains titres sur certaines plate-formes, les playlists peuvent varier légèrement)

Playlist sélectionnée par la rédaction de Slate.fr & guests: Pierre Ancery, Nora Bouazzouni, Vincent Glad, Johan Hufnagel, Alexandre Lenot, Anastasia Levy, Ursula Michel, Jean-Marie Pottier, Olivier Tesquet et Eric Vernay.

Vous pouvez également consulter:


Bonus tracks: la playlist classique de Jean-Marc Proust

Pour notre cocktail classique 2011, nous avons opté pour des valeurs sûres (Bach, Chopin, Mozart, Schubert..) tout en vous proposant quelques raretés (Il Diluvio, magnifique découverte, ou Les Hauts de Hurlevent, opéra de Bernard Hermann. Oui, oui… le compositeur fétiche d’Alfred Hitchcock!).

1 - Récitals

Joseph Calleja, The Maltese Tenor (Decca)

Diana Damrau, Poesie (22 lieder de Richard Strauss, Virgin Classics)

Joyce Di Donato, Diva Dovo (Virgin Classics)

Wolfgang Holzmair, Das Mahler album (Nightingale Classics)

Simone Kermès, Arias for Cuzzoni (Haendel, Berlin Classics)

Sandrine Piau, Après un rêve (Fauré, Mendelssohn, Chausson... Naive)

2 - Compositeurs

Grażyna Bacewicz, Quintettes pour piano n° 1 & 2, Sonate pour piano n° 2 (Krystian Zimerman, Deutsche Grammophon)

Jean-Sébastien Bach, Suites pour violoncelle (Ophélie Gaillard, Aparté)

Jean-Sébastien Bach, Concertos pour plusieurs instruments – Intégrale (Café Zimmermann)

Jean-Sébastien Bach, Variations Goldberg - Transcription pour violes (Ensemble Fretwork, dir. Richard Boothby, Harmonia Mundi)

Ludwig van Beethoven, Fidelio (dir. Claudio Abbado, Decca)

Max Bruch, Concerto, Romance, Quintette à cordes (violon Vadim Gluzman, Bis)

Frédéric Chopin, Valses (Stephen Hough, Hypérion)

Manuel de Falla, Noches en los jardines de Espana (piano Javier Perianes, Harmonia Mundi)

Michelangelo Falvetti, Il Diluvio (dir. Leonardo García Alarcón, Ambronay Editions/Harmonia Mundi)

Antoine de Févin, Requiem d'Anne de Bretagne (dir. Denis Raisin Dadre, Zig Zag)

Joseph Haydn, Sonates pour piano, vol. 2 (Jean-Efflam Bavouzet, Chandos)

Bernard Hermann, Wuthering Heights - Les Hauts de Hurlevent (dir. Alain Altinoglu, Accord/Universal)

Edouard Lalo, Fiesque (dir. Alain Altinoglu, avec Roberto Alagna, Deutsche Grammophon)

Jean-Baptiste Lully, Bellérophon (dir. Christophe Rousset, Aparté)

Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour clarinette, Quintette avec clarinette (clarinette de basset et dir. Sharon Kam, Berlin Classics)

José de Nebra, Iphigenia en Tracia (dir. Emilio Moreno, Glossa)

Serge Rachmaninov, Concerto pour piano n°2 — Rhapsodie sur un thème de Paganini (piano Yuja Wang, dir. Claudio Abbado, Deutsche Grammophon)

Franz Schubert, Sonates pour piano D 840, D 850, D 894, etc. (Paul Lewis, Harmonia Mundi)

Louis Spohr, Der Alchymist (dir. Christian Fröhlich, Oehms Classics)

Alessandro Striggio, Mass in 40 Parts (dir. Robert Hollingworth, Decca)

3 – Avant-première latino 2012

Los Pajaros Perdidos (L'Arpeggiata — Christina Pluhar. Musiques traditionnelles et baroques d'Amérique latine, Virgin Classics, à paraître le 23 janvier)

Jean-Marc Proust

Slate.fr

Newsletters

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

L'identité d'une communauté ou d'un pays passe aussi par sa langue.

Newsletters