LifeNoel

Les champagnes à la fête

Nicolas de Rabaudy, mis à jour le 25.12.2011 à 15 h 46

Sélection de très bonnes bouteilles.

Des coupes de champagne. REUTERS/Eric Thayer

Des coupes de champagne. REUTERS/Eric Thayer

Dans l’armée des bruts champenois, plus de 300 millions de bouteilles par an, les marques du négoce de Reims, d’Épernay, d’Aÿ, élaborent un ensemble de cuvées dites spéciales ou de prestige, la crème de la crème, «the best» des vins à bulles. Chaque maison propose une cuvée de luxe à un prix élevé, plus de 60 euros. Pour les fêtes, il faut se contenter du meilleur, selon le mot de Winston Churchill. Voici une sélection de dix-huit cuvées pour l’enchantement des papilles et la convivialité.

Dom Pérignon 2002

La marque appartient à LVMH et au groupe Moët et Chandon dont c’est le joyau, la perle pétillante des coteaux pentus. Le père Pérignon, moine de génie, cellerier de l’abbaye de Hautvillers, cœur historique de la Champagne, sur les hauteurs d’Épernay, a mis au point à la fin du XVIIe siècle les principes de la champagnisation, de la sélection des raisins, et de l’assemblage: la base de la cuvée champenoise.

Exact contemporain de Louis XIV (1638-1715), il incarne le premier concepteur du vin des rois, des princes et des prélats. Pour les champagnophiles, le vin blond a commencé sa formidable destinée avec ce religieux –aveugle?– dont le palais, le nez, le goût étaient sans égal. Dom Pérignon est la plus fameuse cuvée de luxe du monde champenois, l’emblématique bouteille toujours millésimée. Elle est l’œuvre de Richard Geoffroy, médecin de Cumières, devenu un œnologue incontournable, qui confère au vin à bulles la typicité de la vendange annuelle et le style propre à la cuvée Dom Pérignon: équilibre, élégance, tension en bouche.

De par sa composition côté cépages, pinot noir et chardonnay, Dom Pérignon se prête au vieillissement en cave afin d’acquérir une patine noble. Les Dom Pérignon œnothèque de millésimes anciens sont mis en marché, prêts à la dégustation, 1999, 1996 –admirable rosé qui peut mûrir. Le vin à l’écusson gravé doit figurer à table sur des crustacés, des poissons, de l’agneau et se prolonger toute la nuit –le 2002 est dans sa prime jeunesse.

À noter que le nombre de bouteilles produites annuellement est tenu secret (4 millions pour le monde entier?). De 105 euros sur Internet à 150 euros en boutique.

Cristal de Roederer

La cuvée rivale de Dom Pérignon pour sa renommée mondiale et l’image du luxe champenois. Un champagne de fête toujours millésimé, une production limitée à 500.000 bouteilles afin de préserver la qualité. Fin, fruité, puissant, Cristal se définissait ainsi du temps de M. Riou, prestigieux chef de cave. L’allure du vin n’a pas changé. Pour la table et de beaux plats. De 150 à 200 euros.

La Grande Dame de Clicquot

La cuvée de prestige de la marque de Reims fait référence à Nicole Barbe Clicquot qui a su dynamiser la maison et propulser les bruts aux quatre coins du globe, en Russie notamment comme Roederer –deux champagnes des tsars. Une admirable bouteille millésimée, le nec le plus ultra de Clicquot, à laisser mûrir en cave cinq à huit ans. 140 euros.

La Belle Époque

La grande cuvée de Perrier Jouët, ornée d’anémones de Gallé, style Art nouveau, a conquis le monde et s’est imposée aux U.S.A. comme « champagne flower ». Toujours millésimée, la Belle Époque, lancée chez Maxim’s dans les années 70, conjugue la fraîcheur et l’équilibre. Le flacon fait un grand effet. De 100 à 130 euros avec ou sans flûtes.

Grand Siècle

C’est Charles de Gaulle qui aurait suggéré à Bernard de Nonancourt, créateur de la maison Laurent Perrier, de baptiser ainsi la grande cuvée maison de Tours-sur-Marne. Sans nul doute, ce flacon à l’ancienne est l’un des chefs-d’œuvre du goût champenois : mousse délicate, fraîcheur et longueur. Pour une soirée d’exception. 140 euros.

Noble Cuvée de Lanson

La marque ancestrale de Reims a mis sur le marché cette bouteille millésimée qui séduit par sa finesse et son harmonie. Produite seulement aux meilleures vendanges. Pour la gastronomie. 130 euros.

Blanc des Millénaires de Charles Heidsieck

Cette cuvée très classique mériterait d’être plus connue. C’est le trésor de la marque créée par l’aventurier globe-trotter Charles Heidsieck. Une cuvée maison s’appelle Champagne Charlie, toujours millésimée, tout comme le Blanc des Millénaires : un «must» pour de vrais amateurs. 120 euros.

Amour de Deutz

Reprise par Roederer, cette maison d’Aÿ, berceau du vin de Champagne, élabore une cuvée de prestige: Amour de Deutz, à base de chardonnay des meilleurs crus. Le velouté, la suavité et l’élégance font merveille dans cette composition haut de gamme. 150 euros.

Comtes de Champagne

Pierre-Emmanuel Taittinger, PDG de la marque rémoise qu’il a réussi à maintenir dans le patrimoine français, a fait des Comtes une cuvée de grande classe par sa finesse, ses bulles bourdonnantes et son allure en bouche. Un flacon de rêve pour les fêtes. Se déguste à table. 140 euros.

Billecart Salmon rosé

Cette maison familiale de Mareuil-sur-Aÿ a imposé depuis 1992 un superbe rosé d’une incroyable gourmandise. Saveurs harmonieuses, pétillance vive, arômes fruités, un régal à l’apéritif et à table. 60 euros.

Bollinger

Tout est à conseiller dans cette maison familiale, indépendante, active d’Aÿ, très cotée à la Cour d’Angleterre. Le Spécial Cuvée est d’un rapport prix plaisir remarquable à 36 euros, et la Grande Année, millésimée, un champagne vineux, intense et profond à 80 euros.

Brut de Nominée

Inventée par Christian Doisy, ancien PDG de Jacquart, une union de vignerons, cette cuvée rare recèle tous les atouts d’un grand champagne: élégance, harmonie, équilibre.

À découvrir, bon prix. 60 euros.

Krug

Une fameuse marque de connaisseurs, les «Krugistes», fervents dégustateurs de ce champagne vibrant, puissant, idéal pour la table. La Grande Cuvée non millésimée subit un long vieillissement sous bois, en cave. Un champagne d’exception.

Prix sérieux. 180 euros.

Louise de Pommery

Cette cuvée de luxe rend hommage à la fondatrice de la maison d’architecture anglaise, sur les hauteurs de Reims, qui diffuse des crus partout sur la planète. Louise, toujours millésimée, est un vin puissant et fin qui marque le palais, sans l’agresser. Du grand art.

100 euros.

Dom Ruinart

De la doyenne des maisons de Champagne installées sur les crayères gallo-romaines –un monument historique classé– voici la cuvée de prestige à base de chardonnay, ce qui lui confère l’élégance, la race et une indéniable personnalité. Rivale de Dom Pérignon. Pour la gastronomie.

140 euros.

Cuvée Winston Churchill de Pol Roger

Cette cuvée de haut niveau, millésimée, porte le nom du Premier ministre anglais qui buvait du Pol Roger tous les jours, même dans les tranchées. Voilà un passionné, un fou de la marque d’Épernay. Le vin  de Sir Winston montre une pureté de texture et une finesse sidérante. Admirable cuvée.

140 euros.

Clos des Goisses de Philipponnat

Une cuvée rare, peu de bouteilles, pour connaisseurs qui recherchent un caractère vineux affirmé. Pour la table, les viandes, les gibiers, la truffe.

150 euros.

Palme d’Or 1999 de Nicolas Feuillatte

Le superbe flacon d’une association de producteurs basée sur les coteaux d’Épernay. Un vin sensuel, épicé, d’une splendide minéralité qui s’est imposé dans le cercle des grands champagnes. À découvrir absolument.

100 euros.

Pour acheter, les rayons vins des grandes surfaces, les cavistes (Lavinia), les épiceries de luxe: le Bon Marché, Lafayette Gourmet, le Printemps, Hédiard et Fauchon. Attention aux prix variables. Tarifs excellents sur Internet.

À lire: Voyage au cœur d’une bulle de champagne de Gérard Liger-Belair et Guillaume Polidori, tout ce qu’il faut savoir sur la naissance des bulles dans le verre et les arômes du vin des rois. Une plongée scientifique dans le monde champenois. Éditions Odile Jacob. 30 euros.

Nicolas de Rabaudy

Nicolas de Rabaudy
Nicolas de Rabaudy (464 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte