France / Culture

Qui a coupé l'oreille de Van Gogh?

Temps de lecture : 2 min

Et si ce n'était pas Van Gogh qui avait tranché sa propre oreille, à l'issue d'une dispute portant sur l'essence de l'art, mais Gauguin qui avait mutilé son ami, après une bagarre concernant une femme? C'est la théorie de Hans Kaufmann et Rita Wildegans, deux universitaires de Hambourg, qui viennent de publier «L'Oreille de Van Gogh, Paul Gauguin et le pacte du silence ».

Pour Hans Kaufman, la ­version traditionnelle est constituée «d'assertions sans preuve», et ­fondée sur les récits de Gauguin lui-même, «lesquels contiennent contradictions et improbabilités. Il n'existe ni déposition d'un témoin indépendant ni même une enquête officielle. Gauguin n'a pas été présent lors de la prétendue automutilation. Quant à Van Gogh, il n'a jamais rien confirmé. Le comportement ultérieur et de nombreuses allusions des protagonistes indiquent qu'ils cachaient la vérité.»

[Lire l'article complet sur Le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

crédit: Reuters, femme regardant une toile de Van Gogh au musée de Basel en Suisse.

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters