Life

Les messages cachés de Facebook: vos réactions

Slate.fr, mis à jour le 17.12.2011 à 11 h 10

L'article que nous avons publiés sur l'onglet «Autre» dans les messages Facebook vous a fait réagir.

Mailboxes/Jo@net via Flickr CC License by

Mailboxes/[email protected] via Flickr CC License by

Mardi 13 décembre, Slate.fr a publié un article d'Elizabeth Weingarten traduit de Slate.com portant sur le «Social Inbox» de Facebook, une fonctionnalité triant les messages d'amis et ceux d'amis d'amis dans une boîte de réception principale, et les autres dans un dossier «Autre» –à l’insu, visiblement, de la plupart des utilisateurs de Facebook. 

Les chroniqueurs de Slate n'ont pas été les seuls à avoir raté des messages. Nous avons reçu une tonne de commentaires de lecteurs mentionnant des messages perdus émanant d'amis, d'employeurs et –comme dans le cas d'Elizabeth– de bons samaritains voulant leur rendre des biens égarés.

«J'ai perdu mon portefeuille il y a un mois, et dès que j'ai lu l'article, je suis allé voir ce dossier “Autre” et vlà-ti pas qu'il y avait un message envoyé il y a près d'un mois par quelqu'un qui avait trouvé mon portefeuille», commente Michael Stafford Gelberg sur Slate.com. «INCROYAAABLE. J'espère juste qu'il a eu l'idée de le garder pendant tout ce temps.» Au moins trois autres lecteurs ont découvert des messages similaires, l'un pour un iPod Touch et l'autre pour un ordinateur portable prêté par son employeur et perdu en avril dernier. Elblondo, lecteur de Slate.fr, raconte son histoire:

«Ma copine a perdu son ordinateur aussi et après avoir tout tenté pour le retrouver Twitter, Facebook, site de ventes... On vient tout juste de remarquer qu'une personne nous avait contacté pour nous le redonner... Bonne nouvelle, près d'un mois après il l'a encore et va nous le redonner! MERCI BEAUCOUP!»

Messages professionnels ou personnels

Melissa Zentgraf, recruteuse de profession, écrit qu'elle a loupé au moins dix messages d'amis d'amis intéressés par des postes qu'elle proposait. «Donc non seulement j'ai perdu des clients, mais je suis passée pour une salope auprès des amis qui m'avaient recommandée aux leurs», explique-t-elle. «En fait, je comprends pourquoi quelqu'un m'a récemment mis un vent.»

D'autres messages manqués étaient plus personnels. «Une vieille connaissance est décédée et j'ai envoyé des fleurs à son enterrement», écrit un lecteur sous le pseudo tnmke. «Peu après, son ex petite-amie m'a contacté sur Facebook, sur demande de ses parents. Ils se demandaient qui j'étais, et je suppose qu'ils cherchaient à reconstituer le plus possible la vie de leur fils. Facebook a mis ce message dans le dossier “Autre” et je ne l'ai pas vu pendant des mois. Ensuite, j'ai répondu en m'excusant pour le retard, sans réponse. Mon message est peut-être arrivé dans son dossier “Autre”».

Certaines histoires semblent trop romanesques pour être crédibles. «Il y a trois ans, j'avais passé un semestre à l'étranger en Argentine et j'avais rencontré cette femme qui suivait des études de médecine à Séville», commente Jason Ross. «Je viens juste de vérifier mon [dossier] “Autre” pour apprendre qu'elle est retournée en Espagne et qu'elle a donné naissance il y a deux ans à des jumeaux dont je suis le père! Imaginez comment votre vie peut changer sur un simple mail. Merci Facebook!!»

Un onglet utile?

Soyons francs, il y avait aussi quelques commentaires de gens qui avaient déjà remarqué l'onglet «Autre» avant de lire cet article, ce qui n’a pas empêché Maylis Pichon de le trouver «très sympa». Ou d’autres comme Claude Wolteche qui estime que «les gens rendent les autres responsables de leur propre incapacité». Et de nombreux lecteurs l'ont vérifié et n'y ont trouvé que des spams. D'autres précisent que, vu que Facebook ne facture pas son service, c'est idiot de s'énerver contre l'entreprise.

Sur notre page Facebook justement, le débat s’est porté sur la raison d’être de cet onglet. A Anne Moitrier qui ne voit «pas l'intérêt de mettre un sous-dossier "autre" dans “messages”», Nathalie Mege répond:

«L'intérêt, c'est que vous ne voyez plus les messages qui avant polluaient la messagerie Facebook, tous ces "faux" "amis", artistes en mode autopromotion et autres pages commerciales qui envoient des "infos" sans intérêt à une cadence infernale et qui saturaient les boîtes aux lettres avant la mise en place de ce système. Avec ce système, j'ai pu recommencer à lire mes messages Facebook.»

Tof Taky est du même avis, et compare l’outil au «dossier Spam de votre boîte mail»:

«Qui pense à verifier ce que Gmail, Yahoo ou Hotmail met dans ce dossier quand ils trient vos mails?»

Vous pouvez voir d'autres réactions dans cette vidéo conçue par le célébre site technologique Mashable. Pour l'instant, il est impossible de recevoir des notifications mail pour les messages arrivant dans le dossier «Autre» ce qui fait que, comme le précise Weingarten, si vous voulez être sûr de ne rater aucun message important, pensez à aller voir le dossier quand vous passez sur Facebook. Pour savoir plus précisément comment faire, lisez cet article –et dites-nous ce que vous avez trouvé.

Sonia Tsuruoka  pour Slate.com traduit par Peggy Sastre, et Grégoire Fleurot pour Slate.fr

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte