Société

La torture en Lego®

Temps de lecture : 2 min

Un artiste dénonce l'autocensure des médias.

L'administration Obama a récemment publié des notes de service controversées du département de la Justice décrivant les techniques de torture utilisées par les agents de la CIA pour interroger leurs suspects. Depuis, les médias sont «saturés» par les discussions morales du type «La CIA a-t-elle eu raison de torturer les détenus?» ou «Obama a-t-il eu raison de publier les notes?», résume Wired.

Mais rares sont ceux qui ont critiqué l'autocensure que les médias se sont imposé sur ces techniques quand elles étaient en vigueur. L'utilisateur de Flickr Legofesto en a eu assez que les médias refusent de publier des images illustrant la torture à cause de leur caractère «dérangeant». Il a donc décidé de reproduire les images de torture, comme la technique du «waterboarding» et les témoignages d'anciens détenus en utilisant des Lego®, pour protester contre ce qu'il considère comme de la censure irresponsable.

Wired propose une sélection de ces clichés sous forme de portfolio.

A voir également sur sa page, des reproductions des images de l'homme attaqué par des policiers aux manifestations anti-G20 de Londres quelques minutes avant de mourir.

(Photo: Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

S'étreindre en limitant les risques, c'est possible

S'étreindre en limitant les risques, c'est possible

Mais est-ce vraiment utile?

Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage

Le Covid-19 pourrait bien mettre un terme aux grosses fêtes de mariage

Avec les unions reportées ou en petit comité, le virus souligne la pesanteur de l'organisation de ces festivités. Et fait pencher les couples vers une célébration plus intimiste de leur amour.

L'indice rouge à lèvres est-il fiable? Pas en temps de Covid-19

L'indice rouge à lèvres est-il fiable? Pas en temps de Covid-19

Plus le monde va mal, plus il se vendrait de tubes de rouge à lèvres. Sauf peut-être en 2020...

Newsletters