France

Emplois fictifs: deux ans avec sursis pour Jacques Chirac

Temps de lecture : 2 min

Déclaré coupable de «détournement de fonds publics» et d'«abus de confiance» dans un des volets de l'affaire des emplois présumés fictifs de la ville de Paris, Jacques Chirac a été condamné à deux ans de prison avec sursis.

L'ancien président de la République a été relaxé des faits d'ingérence et de prise illégale d'intérêts pour un certain nombre d'autres emplois, précise Lemonde.fr qui suit en direct le procès.

Le tribunal de Paris n'a absolument pas suivi l'avis du Parquet, qui demandait la relaxe de l'ancien président de la République.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Jacques Chirac n'a pas assisté au procès, qui s'est tenu du 5 au 23 septembre, en raison de problèmes de santé.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio