LifeNoel

Belles à mourir pour les fêtes

Antigone Schilling, mis à jour le 10.12.2011 à 13 h 34

Une sélection de cadeaux beauté.

Carnaval de Sao Paulo, en novembre 2011. REUTERS/Nacho Doce

Carnaval de Sao Paulo, en novembre 2011. REUTERS/Nacho Doce

Flamber

Pour flamber, l’or s’impose. En soin souvent l’or figure parmi les composants. Dans L’or de vie de Christian Dior, la référence est différente et va vers un nectar à la robe d’or. L’utilisation de ceps de Château Yquem a permis de développer un soin anti-âge luxueux. A plusieurs molécules à action anti oxydantes, s’ajoute le Miyabenol C obtenu par les chercheurs à partir de ceps des vignes d’Yquem. Deux versions d’une crème cocon au parfumage léger et délicat (pas Sauternes!).

or

Crème ou Crème riche, chacune, 350€.

***

Le raffinement et la simplicité élégante d’un boîtier Chanel laqué de noir s’habille, pour les fêtes, d’une poudre brillante. Peter Philipps, maquilleur maison, magnifie l’or avec Les Scintillances. La poudre illuminatrice pour le teint est accompagnée de son pinceau. Gravé sur la poudre compacte, un motif décoratif reprend le dessin d’une boucle de ceinture que portait Coco Chanel dans les années 30. Entrelacs courbes, mystérieux hiéroglyphes décoratifs donnent un air de fête pour briller d’un coup de pinceau magique avec cette «Lumière sculptée Chanel». 55€

***

Mythique oriental de Guerlain, Shalimar a conservé le charme de sa fragrance opulente. Une édition de prestige rend aujourd’hui hommage au flacon quadrilobé et se découvre dans une magnifique édition de cristal (Baccarat). Teinté dans la masse, le bleu nuit profond renoue avec une version d’un bleu travaillé en 1937. Une finition de fils de soie et baudruchage à la main complète le travail. Et, pour les amateurs du nouveau Shalimar Parfum initial composé par Thierry Wasser, une  édition exceptionnelle plonge aussi dans le bleu. Les deux en contenance démesurée de 490ml.

shalimar

6.500 et 6.400€. Dans les boutiques parisiennes de Guerlain.

***

Or absolu pour faire pétiller la belle Eau d’Issey (Miyake).  Pour célébrer avec faste le parfum, le flacon a joué une parure d’or à effet Midas garanti dans la version femme et aussi homme. Les fragrances ont aussi osé la métamorphose dans un esprit de fête avec plus d’opulence.

Pour elle, l’osmanthus aux notes d’abricot presque confit se pose sur une coeur de fleurs plus sensuelles de jasmin et lys sur fond ambré. Pour homme, la tête pétille de mandarine sur coeur épicé et fond boisé enveloppé de cashemeran. Think gold!

74 et 73€. N° vert  08 00 14 04 12

***

Parfumeur réputé Francis Kurkdjian a composé pour les plus grandes marques (notamment le Male de Gaultier); mais depuis dix ans, il a sa propre maison où il crée parfums sur mesure et toute une gamme de références. Pour ses 10 ans, il a imaginé un parfum hors norme, une édition exclusive blottie dans des flacons de cristal (Saint Louis), avec, en décor, un morceau gravé de mètre ruban marqué de 1 à 10.

Une version or et une platine pour 20 exemplaires numérotés et posés dans un coffret lumineux (batteries solaires) à tiroirs secrets. Un parfum floral de  jasmin d’Egypte, rose de Damas, tagète d’Afrique du Sud, encens du Yémen, baume de gurjum de Malaisie... Fragrance d’ombre et lumière dans un flacon de cristal.

200ml, 5.500€. Maison Francis Kurkdjian. 5 Rue d’Alger 75001. www.franciskurkdjian.com.

***

Marque d’accessoires et désormais de mode avec les collections de Tomas Maier, Bottega Veneta a lancé cet automne avec Coty son premier parfum. Pour la fin d’année, le flacon s’habille d’un verre de Murano dans une édition qui rend hommage à Venise et à ses verriers.

Le travail est artisanal avec un verre soufflé à la bouche sur une des îles de la lagune. Sur le fond de la bouteille est façonné un motif d’intrecciato (cuir tressé) tandis qu’un logo sable figure sur le devant du flacon. Un ruban de cuir marron clair enserre le col de flacon attaché d’un papillon en cuivre ancien. A l’intérieur, le parfum (très jolie composition de Michel Almairac).

Les 50ml, 395€.

Résister

Un soin pour préparer l’hiver et résister aux agressions de la saison froide chez Six senses. Imaginé dans l’esprit «Slow Life» (Sustainable, Local, Organic, Wholesome Learning Inspiring, Fun, Experiences), le lieu est calme et zen dans un concept baba bobo écolo dans l’air du temps. Un mur végétal suggère la nature tandis se projette, urbain et calme, le ciel de Paris. Des bulles en formes de cocon sont douillettement dévolues aux soins. Des espaces en chêne clair et des papiers tendus éclairent comme une lanterne japonaise.

«Nouveau souffle» est le dernier soin proposé, un soin holistique prodigué avec des huiles essentielles. Il se concentre sur le haut du corps et permet, avec ses huiles essentielles d’eucalyptus, pin et arbre à thé, de dégager les voies respiratoires.

6S

145€. Six Senses 3 Rue de Castiglione, Paris 75001.

***

Pour résister à la morosité. Sur le principe d’un bento, boîte japonaise souvent en laque qui sert à présenter les repas dans une sorte de lunch box raffinée, le maquilleur François Nars, pour sa marque éponyme, a imaginé, un set de pinceaux. Dans un luxueux code couleur rouge et noir se présentent les pinceaux pour le maquillage dans un raffinement très oriental, quasi oeuvre d’art dans le travail des manches. Une déclinaison de cinq pinceaux dont deux nouveaux Kabuki pour les yeux et pour les lèvres et aussi Botan, Yachiyo, Ita. Très soleil levant dans un thème de «Modern kabuki».

Nagauta Kabuki Brush Au Bon marché, 195€.

***

Résister à la multiplication des objets et opter pour le pratique et choisir la palette de maquillage la plus astucieuse du marché. Fred Farrugia a développé un outil modulable, empilable, nomade. Chacun(e) choisit ses couleurs, ses types de produits à la carte et empile les fards (yeux, lèvres, joues, teint...) qui peuvent s’ouvrir ensuite joliment en éventail. Ludique et pratique.

freffarrugia

Une marque en vente chez Sephora. Chaque module 15€ et pour Noël un Midnight kit 39,90€.

***

Résister au temps qui passe et à la déception de ne plus trouver «ses parfums». Yves Saint Laurent a choisi de rendre hommage à son passé en rééditant d’anciens parfums sous le nom La collection, huit fragrances qui ont marqué les années YSL. Cette fois, plus de flacon spécifique, mais un modèle unique, sobre pièce d’un échiquier parfumé.

Au féminin : Y, Yvresse (ancien Champagne)), In love again (joyeux éphémère de J.-C. Ellena), Nu (période Tom Ford). Au masculin, Pour homme (premier masculin YSL en 1971), Jazz, M7 Oud absolu (précurseur de la nouvelle mode du oud) et Rive gauche pour homme. Et avec le plaisir de voir l’indication des accords, notes principales, qui composent les fragrances indiquées en grand sur le flacon.

Entre 64 et 85€.

Antigone Schilling

Antigone Schilling
Antigone Schilling (18 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte