LifeNoel

Idées de cadeaux pour un mode meilleur

Antigone Schilling, mis à jour le 09.12.2011 à 19 h 26

C'est hors de prix? Tant mieux. Vous préférez résister? On a ça aussi en magasin.

Portrait. Philippe Assalit.

Portrait. Philippe Assalit.

Flamber

Détourné de sa fonction première et utilitaire, le bouchon de carafe en cristal quitte le goulot de sa bouteille et se transforme en bagues, bracelets, nouveaux bijoux précieux. Le designer Elie Top (il crée notamment les bijoux Lanvin) a réinterprété cet objet pour les cristalleries de Baccarat. Un cristal clair, translucide, à facettes comme une pierre précieuse, se pose sur des montures, anneaux géométriques en métal ou en or jaune.

Aux alentours de 3.000€ pour les bagues les plus modestes à 15.000€ pour le bracelet manchette en cristal et or jaune. Boutiques Baccarat et www.baccarat.fr.

***

Pour Comme des garçons, Rei Kawakubo est toujours là où on ne l’attend pas. Cette fois, elle monte sur le ring avec d’imposantes bagues dans l’esprit des «Collegiate ring». Se découvre le nom de sa marque, logo exacerbé avec humour, et de petites phrases: «My Energy comes from my freedom», «Live free»... «The champion ring» est une collection de bagues en lustrium (alliage de chrome et nickel), de pierre noire et zircon. Trois modèles au masculin et trois féminins pour faire le coup de poing avec éclat.

commedesgarcons

De 750 à 985€. Comme des garçons, 54 Rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris.

***

Argent massif et créations contemporaines chez Christofle avec Marion Vidal (elle signe sous son nom de superbes bijoux en céramique notamment). Avec les ateliers ont été réalisées à la main des parures sur le thème «Un jardin sur la lune». Baies et Fleurs sont les deux versions de délicieux jeux de boules en grappe. Baies se compose de sphères argentées sur ruban de soie noir. Fleurs, plus en volume, devient plastron en argent massif rhodié. Grappes de sphères musicales pour Pierrot lunaire à atomes crochus.

baies

Entre 2.200 et 3.500€. Boutiques Christofle et www.christofle.com.

***

Joaillier de la place Vendôme, Van Cleef & Arpels crée aussi des montres. Son exquise Lady Arpels Paysage polaire vient de recevoir le prix de la Montre Joaillerie et métiers d’art au Grand Prix d’horlogerie de Genève 2011. L’étonnant paysage se compose de différentes techniques: boîte or blanc serti de diamants ronds, cadran avec émail champlevé, marqueterie de nacre, sculpture sur or, bracelet alligator, boucle or blanc pavée... et mouvement mécanique. Un paysage polaire de camaïeux de bleus et blancs givrés entre ciel et mer et un avant plan de phoques sertis de diamants. Une édition limitée de 22 pièces.

Prix sur demande. Boutique Van Cleef & Arpels.

***

Flamber avec strass et paillettes pour un objet improbable imaginé par Irina Volkonskii autour d’un vélo. Accumulation de paillettes, dégueulis de strass, brillants Swarovski sur un vélo qui ne sera plus bicyclette, mais objet de décoration.

L’artiste (auparavant créatrice de bijoux hautement fantaisistes) a imaginé le vélo du dieu Hermès traversant la voie lactée dans un rêve d’étincelles.

velo

Objet unique pour une vente de charité ou, pourquoi pas, sur demande. www.irinavolkonskii.org

 ***

En période de crise, l’argent peut tout, l’argent fait tout. Le photographe Philippe Assalit a imaginé une nouvelle série d’autoportraits (après les trames animales, végétales et géologiques) autour de l’argent. Inspiration pécuniaire de billets de banque du monde entier pour nouvelles métamorphoses. L’autoportrait en dollars accumule le billet vert tandis que le sourire carnassier révèle une dentition or. Jubilatoire pour conjurer la crise.

assalit

Environ 3 500€. Galerie Acte2 41 Rue d’Artois Paris 75008.  www.acte2photo.com 

 ***

Blottis dans l’écrin des Salons du Palais Royal, les parfums de Serge Lutens sont toujours étonnants dans leur composition, leur nom exquis et leur flacon cloche d’apothicaire. Chaque fin d’année, Serge Lutens imagine des éditions gravées, estampillées et numérotées.

Pour le petit dernier, De profundis, une version estampillée du monogramme et une gravure émaillée (datée et numérotée de 2 à 30). Une façon sublime de redécouvrir un parfum au bord du soufre et joyeusement mortifère qui est un floral paradoxalement vert. Chrysanthème (madame) et encens pour un parfum entre religion et Oscar Wilde.

900 et 800€ uniquement au Palais Royal.

Résister

Résister au froid, à l’ennui avec des chaussons de laine, mais un peu particuliers, signés Bless. Le duo formé par Désirée Heiss et Ines Kaag continue son exploration entre art et mode de concepts minimalistes, pratiques mais aussi parfois un poil farfelu. Comète chevelue, le chausson en crochet abrite le peton frigorifié tandis que les fils qui pendouillent pourraient même faire reluire le parquet.

Pour traîner sa savate de façon utile et confortable. Dans la collection N°43 Know Howowow, des «chaussons» drôles et chauds disponibles dans deux gammes de couleurs : greyredmix et greygreenneonmix.

Boutique 14 Rue Portefoin Paris 75003 et sur www.bless-service.de, 235€.

***

Les bottes ne sont pas seulement faites pour marcher, mais pour se réchauffer. Prada dans sa ligne Montagne pour l’hiver et l’après-ski, joue les imitations de fourrure et pourquoi pas un esprit presque yéti des neige en fourrure à poils laineux et doux comme un agneau. Un extérieur soyeux et un intérieur haute protection doublé de nylon et noeud à faire coulisser pour assurer l’étanchéité à la chaussure. Bien dessinée, la semelle en caoutchouc se découpe en relief, construite pour marcher et ne pas glisser.

prada

Boutiques Prada.

***

De la mode à la décoration, Daniel Jasiak a franchi le pas. De ses emblématiques robes boules composées de patchworks, il a travaillé, sur le même principe, des quilts quasi sans fin où s’exprime son goût pour les harmonies d’indigo dans un mélange de tradition artisanale et toujours une petite touche de raffinement aux réminiscences japonaises. A poser sur un lit, en quilt ou encore en couette pour résister au froid, à la morosité. Des pièces uniques et un univers hors sentiers rebattus de la mode à découvrir sur un site très poétique.

quilt

www.danieljasiak.fr. Entre 200 et 400€.

***

Résister à l’encombrement, à la multiplication des volumes avec les vêtements plats d’Issey Miyake aux formes géométriques simples et qui prennent vie et forme une fois portés. Dans la nouvelle série de la collection 132 5 Miyake et son équipe de R&D Reality Lab ont imaginé des vêtements pratiques, pour tous les jours, faciles à porter et à entretenir sans oublier la dimension écologique de leur fabrication à base de fibres recyclées. Une collection de basiques «flat» dans des couleurs simples, sourdes : rouge sombre, gris,... pour des modèles intemporels.

Dans les boutiques Issey Miyake.

***

Résister à la morosité, résister à la banalité, résister au low profile, résister aux conventions et s’habiller en Walter van Beirendonck! Le créateur belge a gardé une truculence rabelaisienne dans sa vision de la mode.

Cet hiver, ses manteaux pour hommes sont confortables, exubérants, colorés, sortes de tapis de bain en coton. Mélange, télescopage de couleurs, la collection a pour thème « La main sur le coeur » et est, au masculin, jubilatoire. Un vrai manifeste de fantaisie.

walter

Boutique Walter à Anvers ; en France Kokon To Zai et Jacenko. www.waltervanbeirendonck.com.

***

Résister au bling bling, à la logomania effrénée, au show off des labels avec un sac anonyme et militant. Le créateur Naco, a dessiné, avec son graphisme très particulier, une phrase militante et drôle à méditer pour les fashionistas : «Do you really need a branded bag». Très simple et pratique dans le format, son grand sac cabas noir a été réalisé en cuir (vachette) et est vendu 315€.

www.naco-paris.com et dans quelques multi marques (Gago à Aix-en-Provence, Galeries La Fayette à Paris...).

***

Résister au froid avec des couvertures confortables en laine, mais transformées en manteaux. Quasiment depuis ses débuts Jean Charles de Castalbajac travaille le recyclage de matériaux dont les couvertures, les plaids pour les transformer en manteaux, amples et chauds aux allures de duffle-coat. Cet hiver n’échappe pas à la règle avec notamment des modèles conçus dans des tartans à carreaux bruns et noirs, chaudes couleurs d’un automne prêt à plonger dans l’hiver.

jcc

785€. Boutiques Jean Charles de Castebajc, grands magasins... N° lecteur 09 64 48 48 54

 ***

Pour résister à l’hiver rien de tel qu’un bon bain chaud pour oublier le stress, la fatigue. Dans la très jolie gamme de soin Kenzoki ((lotus, vapeur de riz, bambou...), une délicate poudre de bain caméléon se transforme en bain blanc immaculé au contact de l’eau. Pas Cléopâtre dans un bain de lait d’ânesse, mais un délicieux parfum relaxant au lotus blanc et avec un extrait de lin adoucissant pour la peau.

En sachets individuels, la boîte de 10 bains, 36€.

Antigone Schilling

Antigone Schilling
Antigone Schilling (18 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte