Monde

Une balle française a tué le skipper du Tanit

Temps de lecture : 2 min

Une balle française aurait tué le français, skipper du Tanit, pendant le dénouement de la prise d'otage le 10 avril dernier. C'est ce qu'affirme Europe1, en corroborant les différents sources à sa disposition. «Constatations des médecins légistes, comptes rendus de l’assaut faits par les commandos-marine à leur hiérarchie et témoignage de la femme du skipper concordent».

Quand les militaires français ont pénétré dans la cabine où était retenu les otages, Florent Lemaçon se serait dressé devant sa femme et son fils, la main en avant, entraînant un tir réflexe d'un des militaires.
Hervé Morin, le ministre de la Défense, avait déjà évoqué cette hypothèse au lendemain du drame.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

En Haïti, l'évangélisation entrave les droits des LGBT+

En Haïti, l'évangélisation entrave les droits des LGBT+

L'association Kouraj est l'une des rares dans le pays à défendre la voix des minorités sexuelles et à lutter contre l'homophobie et la transphobie.

Après l'assassinat du général iranien, un effet papillon encore invisible

Après l'assassinat du général iranien, un effet papillon encore invisible

La nature et l'ampleur des contrecoups de la liquidation d'un individu à court terme sont imprévisibles.

Un rassemblement pro-armes fait craindre aux autorités un nouveau Charlottesville

Un rassemblement pro-armes fait craindre aux autorités un nouveau Charlottesville

Plusieurs milliers de personnes sont attendues à Richmond, en Virginie, l’ancienne capitale de la Confédération.

Newsletters